5 astuces pour optimiser Ubuntu


Accélérer Ubuntu
L'une des nouveautés principales des dernières versions d'Ubuntu sont leurs capacités à démarrer rapidement. Du moins plus rapidement que la plupart des distributions Linux actuelles. Sachez qu'il est toujours possible de faire mieux et c'est ce que propose cet article en exposant différentes petites astuces pour optimiser votre système.

Ubuntu Speed Up

1. Désactiver les services inutiles

Certains services ne sont pas vraiment utiles, surtout si vous utilisez un ordinateur de bureau et non un portable. Voici quelques exemples d'options à désactiver en fonction de leur utilité :

Si votre ordinateur n'est pas un portable, vous pouvez vous passer de laptop-mode, qui permet en autres de gérer la fermeture de l'écran, ainsi que des Hotkeys (touches en bleu sur les portables) :

sudo update-rc.d -f laptop-mode remove
sudo update-rc.d -f hotkey-setup remove

Le service apm sert, quant à lui, à la gestion de l'énergie. Si la commande apm vous affiche "No APM support in kernel" dans un terminal, vous pouvez le désactiver sans risque :

sudo update-rc.d -f apmd remove

Si vous n'avez pas de lecteur de carte PCMCIA :

sudo update-rc.d -f pcmciautils remove

Si votre ordinateur ne gère pas le Bluetooth :

sudo update-rc.d -f bluetooth remove

Si vous avez une connexion ADSL, les services pppd-dns et dns-clean ne vous serviront à rien. Ces derniers permettent surtout de gérer les connexions de type dial-up (ancien modem RTC).

sudo update-rc.d -f dns-clean remove
sudo update-rc.d -f pppd-dns remove

Enfin, le démon rsync est à garder que si vous en avez réellement besoin :

sudo update-rc.d -f rsync remove

A noter que la commande sysv-rc-conf permet de lister l'ensemble des services actifs sur votre système.

2. Désactiver les applications inutiles à l'ouverture d'une session Gnome

Lors de l'ouverture d'une session Gnome, certaines applications parfois inutiles se lancent. Vous pouvez choisir vous-même celles dont vous avez vraiment besoin. Allez dans le menu Système → Préférences → Applications au démarrage.

Ubuntu Services de démarrage

Pour ma part je désactive :

  • l'aide visuelle
  • le bureau à distance
  • le gestionnaire de Bluetooth
  • les notifications d'alarme pour Evolution (client mail de Gnome)

3. Activer le Concurrent Booting

Le concurrent booting permet à un système à base de Linux de profiter pleinement des processeurs multi-cœurs au démarrage. Pour l'activer, il suffit de modifier l'option CONCURRENCY=none du fichier /etc/init.d/rc :

CONCURRENCY=startpar

Attention, ce mode peut entraîner certaines instabilités. Si votre ordinateur plante suite à cette manipulation, pensez à booter en single user et réactiver le paramètre par défaut.

4. Réduire le nombre de consoles actives

Les consoles sont des terminaux accessibles par la combinaison de touche Ctrl+Alt+F1 ou F2, F3 ... C'est assez pratique lorsque l'affichage graphique (serveur X) ne fonctionne plus. Par défaut, il y en a 6 sous Ubuntu.

Pour modifier ce nombre et n'avoir qu'une seule console, il faut éditer le fichier /etc/init/tty2.conf et commenter les options suivantes :

#start on runlevel ...
#stop on runlevel ...

Il faudra renouveler l'opération pour les fichiers tty3.conf, tty4.conf, tty5.conf, tty6.conf et relancer l'ordinateur pour que ce soit prit en compte.

5. Installer les pilotes de votre cartes Graphiques

L'utilisation des pilotes propriétaires de votre carte graphique permettra d'accélérer l'utilisation de Gnome et de certains programmes. Pour les installer, il suffit de se rendre dans le menu Système → Administration → Pilotes et Périphériques. Choisissez ensuite les pilotes recommandés et cliquez sur le bouton "Activer".

Installer pilotes Ubuntu

Note : si vous connaissez d'autres astuces, n'hésitez pas à nous en faire part en commentaires.


31 Commentaires pour "5 astuces pour optimiser Ubuntu"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    Article très intéressant, merci ! Je ne connaissais pas le "Concurrent Booting". Je teste ce week end sur mon Q9400 pour voir ce que cela donne :)

    RépondreRépondre
    Hervé , le 24 avril 2009 à 14:44
  •  

    J'étais en train d'écrire un article sur le même thème pour la distro Archlinux. En réecrivant le initab etc. J'arrive sur firefox en une quinzaine de secondes, il faudrait que j'essai Jaunty pour voir ce qu'il est faisable. Très intérressant.

    RépondreRépondre
    Rydgel , le 24 avril 2009 à 15:13
  •  

    Ne te gène surtout pas Rydgel et merci d'avance

    ;-}

    RépondreRépondre
    planif , le 24 avril 2009 à 15:24
  •  

    Super article merci.
    Très utile.

    RépondreRépondre
    rguil , le 24 avril 2009 à 18:03
  •  

    @Hervé : fait attention, ce mode peut provoquer des instabilités. Donc il faut le tester et ne pas hésiter à revenir en arrière en cas de problèmes.

    @Rydgel : si tu arrive à faire mieux, je suis preneur de toutes les informations.

    @rguil : de rien.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 24 avril 2009 à 18:22
  •  

    kernel /boot/vmlinuz-xxx root=UUID=xxxx ro ipv6.disable=1 quiet splash

    Je l'ai trouve dans /boot/grub/menu.lst et non dans /boot/menu.lst. Malheureusement lors du démarrage ça m'a dit que cette option n'était pas disponible :/ .

    RépondreRépondre
    Webfly , le 24 avril 2009 à 19:06
  •  

    Les hotkeys des laptops ne sont pas directement gérées par le bios??

    RépondreRépondre
    rodhia , le 24 avril 2009 à 20:49
  •  

    @Webfly : je corrige le chemin du fichier. Je vais essayer de voir ou se situe le problème avec ipv6 et pourquoi il y a ce message.

    @rodhia : peut-être, mais il faut sûrement un services en plus pour que cela fonctionne sous Linux. D'où la présence de hotkey-setup sous Ubuntu.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 24 avril 2009 à 23:50
  •  

    la commande apm m'affiche "No APM support in kernel" et pourtant j'ai un portable ? (un vieux compaq presario de 5ans).

    RépondreRépondre
    binoyte , le 25 avril 2009 à 09:39
  •  

    @binoyte : Justement, tu peux donc faire cette optimisation.

    RépondreRépondre
    Webfly , le 25 avril 2009 à 11:21
  •  

    Tu ne l'as pas abordé ici mais lors de l'installation de cette dernière version, il est judicieux de créer sa partition en ext4 qui est diaboliquement efficace ! :)

    RépondreRépondre
    Audiofeeline , le 25 avril 2009 à 14:37
  •  

    Bonjour,

    Merci pour vos conseils, ils sont trés apréciables et trés pratiques. Comme certains ici, la desactivation de l'ipv6 dans le fichier menu.lst de Grub, ne donne rien. Je n'ai pas trouvé ou correctement le desactivé d'ailleurs.

    Cependant, je suis tombé sur ce post sur le forum Kubuntu-fr.org. J'ai essayé ce qu'il conseil et je dois dire que ça marche plutôt pas mal pour l'instant.
    Lien : http://forum.kubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=310432

    Bye.

    RépondreRépondre
    Beware , le 26 avril 2009 à 12:29
  •  

    @Beware @Webfly : après recherche, pour désactiver ipv6 sur les versions de noyau utilisés par Ubuntu 9.04, il faut recompiler le noyau. La méthode que j'ai donné était valable pour des versions antérieures.

    J'ai donc viré cette astuce et remplacé par l'installation des pilotes graphiques. Méthode qui permet de booster aussi la rapidité de Gnome et certains applications.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 26 avril 2009 à 20:51
  •  

    Pour ma part, la commande apm me donne ceci :

    apm
    Le programme « apm » n'est pas installé actuellement. Vous pouvez l'installer en tapant :
    sudo apt-get install apmd

    Est-ce normal qu'il ne soit pas installé ?
    Puis-je du coup quand même faire l'astuce citée ou n'aura-t-elle aucun effet?

    En tout cas, merci pour ces astuces, je gardes le thread dans mes marques pages :D

    RépondreRépondre
    Merci , le 27 avril 2009 à 00:33
  •  

    Bon on va pas aller plus loin pour IPv6 :

    kegeruneku@aurora:~$ grep IPV6 /boot/config-2.6.28-11-generic
    CONFIG_IP6_NF_MATCH_IPV6HEADER=m
    CONFIG_IPV6=y

    IPv6 est compilé en dur, il n'y a donc pas moyen de le désactiver avec des fichiers de conf. Il faudrait un noyau alternatif sans IPv6 mais bon... je trouve ca un peu bof de nous forcer la main sur ce coup ...

    RépondreRépondre
    Kegeruneku , le 27 avril 2009 à 01:38
  •  

    J'me permet un p'tit UP.

    Merci d'avance

    RépondreRépondre
    Merci , le 27 avril 2009 à 20:48
  •  

    Bonjour !
    Très bon article ...!

    J'ajouterai cependant la commande "profile" à rajouter à la main dans la ligne de boot du grub ("e" lors du surlignage de la ligne concernée) qui permet de profiler le démarrage afin de l'optimiser lors des prochains.

    RépondreRépondre
    Narcisse , le 15 mai 2009 à 11:44
  •  

    Salut,

    Bravo pour cet article très utile. Pour ma part j'ai également mes petites optimisations, mais logicielles.

    La première chose c'est de me débarrasser des environnements graphiques classiques (Gnome ou KDE) en installant ion3. C'est un gestionnaire de fenêtre, pas facile à prendre en main mais très légé en ressources et tellement efficace.

    # sudo apt-get install ion3

    Tutorial : http://dev.nozav.org/intro_ion.html

    Un deuxième logiciel, MOC. Ce lecteur MP3, fonctionnant en console, est d'une légèreté incroyable. Son utilisation en console peut surprendre mais il est très intuitif est d'une facilité d'utilisation impressionnante (la touche "h" peut s'avérer très utile au départ).

    # sudo apt-get install mocp

    J'espère que vous apprécierez ces conseils.
    Tchao.

    RépondreRépondre
    Florent , le 2 juin 2009 à 23:47
  •  

    3. Activer le Concurrent Booting :

    CONCURRENCY=shell

    Attention, le script précise que "shell" est obsolète. Il faut utiliser "startpart"

    ligne 117 startpar|shell) # shell is obsolete

    RépondreRépondre
    JB , le 29 octobre 2009 à 20:15
  •  

    @JB : bien vu. Shell est obsolète depuis le passage à Ubuntu 9.10 visiblement. Je corrige.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 29 octobre 2009 à 23:39
  •  

    "startpart" ou "startpar" ;)

    RépondreRépondre
    aresthya , le 30 octobre 2009 à 15:55
  •  

    @aresthya : c'est startpar, @JB a fait une petite faute de frappe.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 30 octobre 2009 à 16:27
  •  

    Pour diminuer le nombre de consoles, il suffit d'éditer le fichier /etc/default/console-setup et de changer le paramètres ACTIVE_CONSOLES="/dev/tty[1-6]" par le nombre de consoles que vous désirer. Disons 2 ttys, alors changer le en "/dev/tty[1-2]".

    RépondreRépondre
    Dém , le 30 janvier 2010 à 12:18
  •  

    Félicitions pour ton article: vraiment intéressant! Je le met en lien sur mon blog...

    RépondreRépondre
    Bruno , le 1 mai 2010 à 17:11
  •  

    Bon tuto, merci bien. Par contre, c'est sûrement préférable de désactiver les services, plutôt que de les supprimer non ?

    sudo update-rc.d -f laptop-mode disable

    : disable au lieu de remove.

    opi

    RépondreRépondre
    opi , le 4 mai 2010 à 12:27
  •  

    @opi : quand on utilise l'option disable, on obtient le message suivant sous Ubuntu 10.04 :

    The disable|enable API is not stable and might change in the future.

    C'est donc pas encore très stable et l'option remove me semble le meilleur choix aujourd'hui.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 18 juin 2010 à 20:03
  •  

    pour plus d'optimisation : http://doc.ubuntu-fr.org/optimisation :D

    RépondreRépondre
    loukass , le 6 décembre 2010 à 23:53
  •  

    @Hervé : Salut j'ai pour ma part ubuntu maverick et j'ai optimisé avec plusieurs et suppression de fichiers inutiles,150 mo de ram utilsée quand je suis sur le bureau,mais j'ai aussi fait un truc tout bete,qui a en plus refroidi ma carte mere de -5 degres,et je lis mieux les videos=baisser la résolution de l'ecran dans les options (systeme-preferences-ecrans),je suis passé en 800x600.
    Certes la présentation est plus grossiere mais ça soulage considérablement le pc et donc equivaut à un petit BOOST si on veut.
    Essayez...

    RépondreRépondre
    jimtonix , le 15 avril 2011 à 22:05
  •  

    J'ai parcouru ton article même s'il n'est sans doute plus tout à fait à jour avec Ubuntu 12.4.

    J'ai trouvé intéressant de réduire le nombre de consoles, en effet 6 c'est trop, j'estime que 2 c'est suffisant, et si en plus ça peut optimiser le système pourquoi s'en priver ??

    Maintenant ma question est la suivante :

    Pourquoi ne faut-il commenter que les lignes "start ..." et "stop ..." et non les deux suivantes qui ressemblent à :

    respawn
    exec /sbin/getty -8 38400 tty6

    ?

    Est-il normal que malgré la mise en commentaire des deux premières lignes lorsque l'on fait la combinaison ctrl+alt+Fx ça bascule encore vers un écran noir ? (même si en effet il n'y a pas de console, juste un underscore clignotant sans possibilité de saisie)

    RépondreRépondre
    krapaglok , le 14 juin 2012 à 22:19
  •  

    @krapaglok : Je ne vais répondre qu'a ta dernière question car je n'utilse plu Ubuntu depuis un bon moment. As-tu redémarré ton PC entre la mise en commentaire des deux premières ligne et le ctrl+alt+Fx? Car les consoles sont lancés au démarrage ;) .

    RépondreRépondre
    Webfly , le 15 juin 2012 à 08:28
  •  

    Une fois le système et tes applis favorites installées :
    # aptitude install prelink
    # prelink --all

    RépondreRépondre
    lateo , le 8 novembre 2013 à 18:54
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité red hat redhat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum