Fedora 10


Fedora box
Après six mois de travail, l'équipe de développeurs du projet Fedora nous propose aujourd'hui une nouvelle version de leur distribution : la version 10. Cet article décrit donc les principales nouveautés qui y ont été incluses.

1. Les différentes versions

Comme d'habitude, cette nouvelle version de Fedora est disponible dans la plupart des formats utilisés (aussi bien pour les architectures i386 et x86_64). On peut ainsi récupérer les versions suivantes :

  • la version 6 CD
  • la version 1 DVD
  • la version net-install (iso d'une centaine de mo à graver sur CD ou DVD) pour une installation par Internet
  • la version Live CD pour les nomades, ou simplement pour ceux qui veulent en avoir une idée sans l'installer.

Pour télécharger Fedora 10, vous pouvez vous rendre sur cette page spécialement dédiée :
fedoraproject.org

Fedora 10 Splash

2. L'installation

Pas grand chose de nouveau de ce côté. L'installation reste classique et similaire aux autres versions. Simple, rapide et accessible aux utilisateurs débutants.

Fedora 10 Anaconda   Fedora 10 Firstboot

Anaconda, l'installateur graphique, bénéficie tout de même de quelques fonctionnalités suplémentaires. Il utilise désormais Network Manager pour configurer les interfaces réseaux durant l'installation. Et, à présent, il est capable de créer automatiquement un rapport dans bugzilla, en cas de crash durant l'installation.

A noter également, l'installateur supporte maintenant les systèmes de fichiers EXT4.

3. Premier démarrage et Artwork

Fedora 10 propose comme d'habitude un nouveau thème graphique. Celui-ci se nomme Solar (= système solaire) et reste dans la même lignée que ses prédécesseurs : très bien réalisé et agréable à regarder.

Fedora 10 Desktop

En revanche, au grand regret de beaucoup d'utilisateurs, c'est finalement GDM 2.24 qui a été choisi pour cette version. Le débat a été difficile entre conserver GDM 2.20 et attendre GDM 2.26 ou passer dès maintenant à GDM 2.24. En effet, GDM 2.24 apporte de nombreuses régressions, évidemment temporaires :

  • Plus de thème graphique : uniquement un thème GTK+ et un papier peint.
  • Plus de gdmsetup : configuration via gconf/dbus uniquement.
  • Pas de gestion des multi-cartes graphique.

L'écran de connexion à Gnome de Fedora 10 reste donc le même que celui de la version 9. L'aspect graphique de celui-ci n'est vraiment pas terrible. Et je ne vous parle pas de son utilisation, qui est bien pire. Une solution est d'utiliser KDM au lieu de GDM afin d'améliorer un peu ces défauts :

Fedora 10 KDM

4. Les nouveautés

Passons sans plus attendre à la partie la plus intéressante, la liste des nouveautés apportées par cette version.

Le remplacement de RHGB par Plymouth

Il s'agit là, sans aucun doute, d'un des changements les plus visibles pour l'utilisateur. Le remplacement de RHGB par Plymouth qui permet un démarrage plus rapide et entièrement graphique.

Par défaut Plymouth ne montre pas les messages système. On peut quand même utiliser la touche échappe lors du démarrage pour les voir. Une autre solution serait de lire le contenu du fichier /var/log/boot.log après démarrage.

Plymouth supporte les thèmes graphiques et permet donc de personnaliser l'aspect de celui-ci. Voici un exemple qui montre comment installer le thème Spinfinity à la place de Solar :

su -
yum list plymouth*
yum install plymouth-plugin-spinfinity

On indique ensuite à Plymouth d'utiliser le nouveau thème :

plymouth-set-default-theme spinfinity

Enfin, on reconstruit le initrd :

/usr/libexec/plymouth/plymouth-update-initrd

Une nouvelle version du Network Manager

Comme pour Ubuntu Intrepid Ibex, le gestionnaire de réseau Network Manager passe en version 0.7 et offre de nouvelles spécificités. Il est capable maintenant de gérer la détection et la connexion aux réseaux 3G par exemple. Plutôt une bonne nouvelle pour les possesseurs de Netbook ou autres Eeepcs.

OpenOffice 3.0

Fedora 10 est avec Mandriva 2009.0, la première distribution à offrir Open Office 3.0. Je rappelle que du côté d'Ubuntu, ils n'avaient pas pu proposer cette version, faute de temps.

Fedora 10 OpenOffice 3

Gestionnaire de paquets

Du côté du gestionnaire de paquets, il y a quelques nouveautés. Si l'on en croit les développeurs, la gestion des logiciels devrait être plus facile et plus rapide grâce à PackageKit et RPM 4.6. Personnellement, je n'ai pas trouvé de changement, surtout dans PackageKit.

Mais la vraie nouveauté semble plutôt venir de la communauté avec l'ouverture du dépôt Rpm Fusion. J'en avais parlé il y a quelques semaines. Ce dernier est en fait la fusion de plusieurs dépôts non officiels de Fedora (Livna, Freshrpms et Dribble). A terme, ses utilisateurs devraient l'utiliser pour tout ce qui concerne l'installation de pilotes propriétaires (ATI, Nvidia, MP3 ...) et autres logiciels non disponibles dans les dépôts officiels.

Une page dédiée à sa configuration est disponible ici : rpmfusion.org.

Une nouvelle version de Xorg

On notera la présence de Xorg 7.4. Avec cette nouvelle version, tous les périphériques qui se branchent à chaud tels que les claviers, souris ou tablettes graphiques sont beaucoup mieux supportés. En outre, le fichier xorg.conf n'est plus utile dans la majorité des cas, et un nouveau mode X sans échec a été mis en place.

LXDE : un environnement graphique ultra-léger

Fedora 10 propose un nouvel environnement graphique qui se nomme LXDE. Ce dernier est basé sur openBox et offre une interface rapide et ultra-légère. L'ensemble des paquets à télécharger ne dépasse pas les 4 mo. Cette nouvelle interface graphique est donc clairement destinée aux ordinateurs peu rapides.

Fedora 10 LXDE Splash

On peut installer LXDE avec yum de la manière suivante :

yum groupinstall LXDE

Il vous suffira ensuite de relancer le serveur X et de vous connecter avec une session LXDE.

Fedora 10 LXDE Desktop

SecTool, un outil d'audit de sécurité

Fedora 10 se caractérise aussi par l''inclusion de l'outil SecTool, qui permet de réaliser des audits de sécurité et de détecter les intrusions. Fedora a depuis le début été très orientée sécurité, notamment avec l'intégration de SELinux. Cette distribution nous prouve encore une fois ses intentions avec ce nouveau logiciel.

Fedora 10 Sectool   Fedora 10 Sectool

Pour installer SecTool, il suffit de lancer la commande suivante dans un terminal en root :

yum install sectool sectool-gui

Vous pourrez ensuite démarrer SecTool et lancer les premiers tests afin de repérer les éventuels problèmes de sécurité.

5. En quelques mots, les autres nouveautés

  • Gnome version 2.24 et KDE version 4.1.2
  • La version 2.6.27 du noyau, qui apporte notamment un meilleur support du Wi-Fi et des webcams en général (plus de 250 nouveaux modèles sont supportés). J'en avais déjà parlé dans les actualités Open Source.
  • Partage de connexions sans fil permettant le partage de réseaux ad hoc
  • Meilleure installation et meilleure utilisation des imprimantes grâce à des outils de gestion améliorés
  • Meilleur support pour les contrôles infrarouges à distance
  • Création de machines virtuelles à distance (virt-install et virt-manager)
  • Firefox 3.0

6. Conclusion

Fedora 10 reste encore une fois fidèle à ses objectifs, être en avance sur les autres distributions d'un point de vue technologique. Et son but semble avoir été atteint grâce à l'intégration de certains programmes (Plymouth, Sectool, Xorg 7.4, OpenOffice 3.0 ...) qui seront sûrement disponibles partout d'ici quelques mois.

Faute de temps, je n'ai pas pu tester cette nouvelle version à fond. Mais, actuellement, je n'ai toujours PAS rencontré de problèmes particuliers.

Autres articles du même sujet


11 Commentaires pour "Fedora 10"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    La dernière Fedora que j'ai installé était une FC5 ce qui nous rajeunit pas (informatiquement parlant). J'ai par contre utilisé une FC4 pendant plusieurs années sur des serveurs d'applications web sans rencontrer de problèmes particuliers. Mais historiquement parlant j'ai commencé Linux avec une Debian. Je crois que c'est pour cela qu'à une époque je suis passé sur Ubuntu.

    Cependant professionnellement j'utilise maintenant soit des RHEL soit des CentOS lorsque je n'ai pas de contrainte en terme de support constructeur.

    J'ai quelques soucis de stabilité avec ma 8.10, je crois que je vais peut-être redonner une chance à la Fedora.

    Question : sur les Fedora il y a un équivalent de la LTS d'Ubuntu ?

    RépondreRépondre
    Philippe , le 25 novembre 2008 à 00:08
  •  

    @Philippe : non pas du tout, Fedora n'est pas l'équivalent de la LTS chez Ubuntu. Le support offert à un cycle de vie assez court, de 1 an il me semble.

    Si tu veux du support sur du long terme, il n'y a que RedHat ou CentOS.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 25 novembre 2008 à 00:15
  •  

    Toute petite rectification : Mandriva 2009.0 a déjà OpenOffice 3.0, Fedora n'est donc pas la première...

    Merci en tout cas pour l'annonce ! Cette semaine, c'est upgrade time :)

    RépondreRépondre
    Aurélien Bompard , le 25 novembre 2008 à 00:34
  •  

    @Aurélien Bompard : j'ai corrigé. :-)

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 25 novembre 2008 à 01:02
  •  

    Merci pour cette annonce .. je suis encore débutant en Linux, j'utilise sur Mon Acer Aspire Mandriva One 2009.0 avec KDE 3, parce que j'ai rencontré pas mal des problèmes avec le KDE4 .. j'utilise Mandriva juste pour sa meilleur support de matériel .. je pense à changer vers Ubuntu 8.04 LTS ou bien OpenSUSE 11 .. Mais vraiment avec cette article, j'aimerais bien d'essayer Fedora 10..
    J'ai une question, et j'espère de trouver la réponse entre vous .. Est ce que l'achat une Red Hat Enterprise Linux 5 Desktop pour mon PC Portable est un bon choix au lieu d'utiliser les autres distros? Je pense pas qu'il existe une distro plus stable que Red Hat !! J'ai essayer CentOS, mais j'ai rencontré beaucoup des problème lié à le matériel..
    Merci.

    RépondreRépondre
    Mohammed , le 25 novembre 2008 à 03:45
  •  

    @pti-seb : Merci pour l'annonce, mais tu pouvait prendre un autre screen pour LXDE,car sur l'actuel il y a Internet Explorer et je crois que ça fait trop opensource :)

    @Mohammed : Je tourne sous Debian car selon moi c'est la meilleure distro, reconnu par sa fiabilité et sa stabilité légendaires (pas de troll les amis, c'est mon point de vue seulement).
    pour Redhat : c'est une distribution commerciale qui est répandue surtout dans les entreprises, y a beaucoup de distributions excellentes comme Fedora, ArchLinux, openSUSE, Slackware ou à la rigueur Ubuntu car tu es débutant ;)
    Et à la fin y a pas de meilleur distribution : chacun son choix :)

    RépondreRépondre
    Tuxargon , le 25 novembre 2008 à 10:33
  •  

    > "L'écran de connexion à Gnome de Fedora 10 reste donc le même que celui de la version 9. L'aspect graphique de celui-ci n'est vraiment pas terrible."

    L'aspect graphique est accessoire face aux fonctionnalités introduites, notamment au niveau de l'accessibilité et de la gestion de l'énergie.

    > "Si l'on en croit les développeurs, la gestion des logiciels devrait être plus facile et plus rapide grâce à PackageKit et RPM 4.6. Personnellement, je n'ai pas trouvé de changement, surtout dans PackageKit. "

    PackageKit a reçu pas mal d'améliorations qui font qu'il est en fait utilisable. Certes, ça aura été long, mais plus c'est long... :D

    Si tu avais les dépôts testing activés sur F9, tu as déjà vu ces nouveautés arriver il y a quelques temps ;)

    Petite précision sur SecTool, ce n'est pas qu'un logiciel d'audit mais plutôt un framework. En effet, il est complètement extensible et quiconque peut y rajouter ses propres scripts dans un des langages supportés (python, bash et perl de tête).

    Enfin, si tu cites LXDE, il faut aussi parler de Sugar, l'environnement de bureau de l'OLPC, disponible sous Fedora 10 :D

    Jolie news en tout cas. On te voit à la Release Party à Paris ?

    RépondreRépondre
    bochecha , le 25 novembre 2008 à 11:41
  •  

    Sébastien, thanks a lot for mentionig LXDE. You can find some screenshots taken on F9 here:
    http://fedoraproject.org/wiki/Features/LXDE#Screenshots

    RépondreRépondre
    Christoph , le 25 novembre 2008 à 11:56
  •  

    @Mohammed : si CentOS marche pas bien chez toi et que Fedora non plus, je ne te conseille pas d'acheter une version de Redhat. Tu risque de rencontrer les mêmes problèmes étant donnée que c'est la même base. Essaye peut-être d'autres distrib ...

    @Tuxargon : c'est les screenshots officielles de LXDE, désolé.

    @bochecha : merci pour les précision. Sinon, je ne compte pas aller à l'install party.

    @Christoph : thank you.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 25 novembre 2008 à 23:49
  •  

    Euh, Fedora propose NetworkManager 0.7 depuis au moins la version 8 (du moins une version tiré du svn), Firefox 3.x depuis la version 9 (une pré-version à la sortie mise à jour vers la version stable plus tard).
    Sinon, bravo pour ton article !

    RépondreRépondre
    Karl , le 26 novembre 2008 à 11:05
  •  

    Super article pti-seb !

    Upgrade ce matin :)

    RépondreRépondre
    Julien , le 26 novembre 2008 à 11:12
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité red hat redhat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum