Fedora 12


Fedora 12
Deux semaines après la sortie d'Ubuntu 9.10, c'est maintenant au tour de l'équipe de développeurs de Fedora de faire la une de l'actualité, avec une nouvelle version de leur distribution. Il s'agit de Fedora 12, qui se prénomme également Constantine, un nom en l'honneur d'un village du Michigan. Partons sans plus attendre à la découverte de cette nouvelle release, afin de voir quelles sont les principales nouveautés qui attendent les utilisateurs.

Fedora Tatoo

1. Les différentes versions

Voici la liste des versions disponibles aux téléchargements :

  • la version 1 DVD (3,3 Go)
  • la version 5 CD
  • la version Live CD Gnome
  • la version Live CD Kde
  • la version net-install (171 mo) pour une installation par Internet

On y retrouve les mêmes architectures que pour les précédentes releases : PC standard 32 et 64 bits (i386 et x86_64). Pour télécharger Fedora 12, vous pouvez vous rendre sur la page officielle : fedoraproject.org

Si vous souhaitez upgrader votre système depuis une Fedora en version 11, ouvrez un terminal et lancez les commandes suivantes après avoir sauvegardé vos données :

yum update
yum install preupgrade
preupgrade

2. L'installation et premier démarrage

Au niveau de l'installation, seuls quelques détails changent pour l'utilisateur. On notera l'arrivée d'icônes supplémentaires qui rendent l'interface graphique agréable à utiliser. Certains écrans ont également subi des changements que l'on qualifiera de mineurs.

Fedora 12 - Installation   Fedora 12 - Installation

Si l'on essaye de regarder plus en profondeur, on trouvera qu'Anaconda, l'installateur graphique, est maintenant capable de gérer les BIOS-RAID (0, 1, 5 et 10) d'Intel. De nombreuses corrections de bugs sont également de la partie.

Concernant le démarrage, Fedora 12 n'apporte quasiment aucun changement, contrairement à Ubuntu 9.10 qui a subi une refonte en profondeur. Le boot graphique basé sur Plymouth est toujours là et il ne va pas plus vite qu'avant.

Description / Système Ubuntu 9.10 Fedora 11 Fedora 12 Windows XP SP3
Du grub jusqu'à l'écran de connexion 39,2 s 41,7 s 49 s 1 min 04 s
De l'écran de connexion jusqu'au bureau 12,9 s 12,7 s 15,4 s 6 s
Arrêt du système 6,1 s 6 s 6 s 6 s

3. Les Artworks

Avec Fedora 12, on nous propose bien entendu un nouveau fond d'écran très réussi. Celui-ci offre ainsi un espace de travail très agréable pour l'utilisateur. Pour le reste, pas de changement : le thème Gnome et le boot graphique Plymouth sont les mêmes que pour les précédente versions.

Fedora 12 - Desktop

Un regret quand même, depuis quelques versions, les fonds d'écran ne changent plus de couleur en fonction de l'heure de la journée. Cette mode, pourtant si sympathique, semble révolue.

4. Les nouveautés

Passons sans plus attendre à la partie la plus intéressante, la liste des nouveautés apportées par cette version.

La virtualisation

Beaucoup de changements en terme de virtualisation. C'est surement le plus gros chantier de Fedora 12. Les améliorations se situent surtout au niveau de l'environnement de virtualisation KVM : consommation mémoire réduite, meilleures performances, ajout de cartes réseau à chaud, meilleure gestion des entrées/sorties, démarrage PXE ...

L'interface Moblin

Le sujet avait été évoqué il y a quelques temps. Moblin, l'interface graphique d'Intel orienté netbook est maintenant disponible pour Fedora.

Fedora 12 - Moblin

Pour l'installer, il faudra utiliser la commande suivante :

yum groupinstall "Moblin Desktop Environment"

i686 est maintenant l'architecture par défaut

Fedora 11 avait fait un premier pas en ce sens, en proposant des paquets rpm compilés en i586. L'opération semble être une réussite puisque les développeurs ont décidé d'aller plus loin avec Fedora 12. Ainsi, l'ensemble des applications est maintenant proposé au format i686. Des optimisations spécifiques pour les processeurs Intel Atom ont également été ajoutées.

Cela permet d'améliorer les performances au détriment d'une compatibilité avec les vieux ordinateurs. On gardera tout de même à l'esprit que l'architecture 32 bits est vouée à mourir, avec l'arrivée massive des ordinateurs 64 bits.

Un nouveau format de compression pour RPM

Le système de paquetage RPM change son format de compression. Il opte désormais pour XZ (basé sur l'algorithme de compression LZMA2) qui est bien plus efficace que gzip. Cela permet donc d'avoir des paquets moins volumineux, tout en gardant des performances comparables.

Xserver 1.7.1

La dernière monture du serveur graphique Xserver 1.7.1 est présente. Cette version apporte pas mal de correctifs et surtout l'ajout du support des écrans tactiles multi-points.

Fedora 12 sur une tabette

Command not Found

Voici une fonctionnalité très appréciable que l'on trouve depuis bien longtemps chez Ubuntu. Il s'agit d'un module capable de vous proposer d'installer un logiciel, lorsque vous saisissez une commande non reconnue par le système.

Le principe, qui est assez simple, est indispensable pour les utilisateurs débutants. Pour que cela fonctionne, il faudra au préalable installer le paquet adéquat :

yum install PackageKit-command-not-found

Ce qui affichera ensuite ce genre de message, quand vous saisirez une commande inconnue :

$ convert
Command not found.
Install package 'ImageMagick' to provide command 'convert'? [N/y]

NetworkManager et les connexions 3G

NetworkManager 0.7 supporte maintenant les connexions Internet via un téléphone portable relié en 3G. Cela permet ainsi d'avoir une connexion permanente depuis son ordinateur par ce biais. Les utilisateurs nomades seront sûrement les plus ravis par cette nouveauté.

Fedora 12 - NetworkManager

Le Bluetooth disponible sur demande

Avec Fedora 12, le service Bluetooth est démarré à la demande quand ses fonctionnalités sont requises. Celui-ci est capable de s'arrêter automatiquement 30 secondes plus tard, afin de consommer moins de ressources.

ABRT : Automatique Bug Reporting Tool

ABRT est un tout nouveau module capable de faire des rapports de bugs automatiquement. Celui-ci détecte les crashs système et vous propose ensuite d'envoyer un rapport en un seul clic de souris.

Fedora 12 - ABRT

L'outil semble intelligent car il est capable d'inspecter le Bugzilla d'un projet, pour vérifier si un bug n'a pas déjà été soumis par quelqu'un d'autre.

Fedora 12 - ABRT

Les utilisateurs avancés pourront aller jusqu'à rajouter des commentaires avant l'envoi d'un rapport, afin, par exemple, de détailler les conditions d'un plantage.

Le service peut être démarré ou arrêté à souhait avec des commandes similaires à celles-ci :

/etc/init.d/abrtd start
/etc/init.d/abrtd stop

5. Les autres nouveautés, en quelques mots

  • Gnome 2.28.1
  • KDE 4.3.1
  • Le Noyau Linux en version 2.6.31
  • Firefox 3.5
  • Open Office 3.1
  • Gimp 2.6.7
  • Eclipse 3.5.0
  • NetBeans 6.7
  • PHP 5.3

6. Conclusion

L'un des plus gros chantiers mis en avant par Fedora 12 concerne sans aucun doute la virtualisation. Sur 42 améliorations proposées par cette version, 12 concernent KVM ou QEMU. Les développeurs de Fedora semblent donc vouloir fournir une distribution capable de concurrencer VMware ou VirtualBox.

Pour le reste, les nouveautés se font assez discrètes. Il faut fouiner un peu en profondeur pour se rendre compte que l'algorithme de compression a changé dans rpm, ou qu'il y a, par exemple, un meilleur support des webcams, une meilleure gestion de l'énergie...

Fedora 12 semble donc être une version de transition, qui améliore l'existant sans pour autant apporter de nouveautés bouleversantes pour l'utilisateur final.

Autres articles du même sujet


8 Commentaires pour "Fedora 12"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    Il est pas mal ton tatouage ;)

    RépondreRépondre
    Neustradamus , le 17 novembre 2009 à 16:35
  •  

    Elle a l'air vraiment alléchante cette Fedora! Si elle arrive à gérer le RAID Intel, je tire mon chapeau.

    Je vais la télécharger en torrent et je testerai un jour.

    RépondreRépondre
    Brakbabord , le 17 novembre 2009 à 16:48
  •  

    Comment Fedora nous met l'eau à la bouche.

    Je suis passé à Fedora avec la 11et voulais y rester... Mais la c'est vraiment tentant!

    Enfin, ça restera encore longtemps ma distrib desktop préférée!

    Le thème GTK par défaut n'est plus nodoka au vu de tes screens?

    Dommage...

    RépondreRépondre
    Roultabie , le 17 novembre 2009 à 19:34
  •  

    @Neustradamus : lol, ce n'est pas mon tatouage, heureusement. C'est le tatouage de Thomas Cameron, un mec qui bosse chez Red Hat.

    @Brakbabord : ben visiblement oui, elle prend en charge le raid d'Intel. après j'ai pas moyen de vérifier.

    @Roultabie : il me semble que c'est le même thème que pour Fedora 11. Au pire, cela se change rapidement.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 17 novembre 2009 à 22:26
  •  

    Spice/SolidIce (un genre de RDP en mieux acheté l'an-dernier par Red Hat) est-il inclut dans cette version ?

    RépondreRépondre
    Zanko , le 18 novembre 2009 à 02:11
  •  

    @pti-seb : Un regret quand même, depuis quelques versions, les fonds d'écran ne changent plus de couleur en fonction de l'heure de la journée. Cette mode, pourtant si sympathique, semble révolue.

    ça a l'air rigolo ! Tu connaitrais un moyen de le rétablir ?

    Et sinon j'aimerai bien installer Fedora 12 en parallele de Ubuntu 9.10.
    Est ce que tu penses que c'est compliqué d'avoir un dossier "documents" partagé ? J'ai lu un peu partout que partager le /home devenait vite le "bordel" avec les fichiers de config. Donc juste dans le home un home_ub et home_fed ou plus simplement un moyen d'acceder au home avec les deux ... 8| enfin quel est le mieux pour installer fed et avoir acces avec celle ci aux doc de ub ?

    RépondreRépondre
    Muy_Bien , le 18 novembre 2009 à 08:20
  •  

    Constantine est aussi le nom d'une ville d'Algérie XD

    RépondreRépondre
    Ly3s , le 18 novembre 2009 à 10:51
  •  

    "On y retrouve les mêmes architectures que pour les précédentes releases : PC standard 32 et 64 bits (i386 et x86_64). Pour télécharger Fedora 12, vous pouvez vous rendre sur la page officielle : fedoraproject.org"

    À noter qu'il existe une version PPC aussi, mais pas en liveCD :'(

    RépondreRépondre
    lejocelyn , le 18 novembre 2009 à 22:12
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité red hat redhat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum