Installation et utilisation de Google Play Music


Google Play Music
Google vient de lancer officiellement Google Play Music en France. Il s'agit d'un service en ligne de stockage et de synchronisation de vos fichiers musicaux. Nous avons eyu l'occasion de le tester et voici les premiers retours que l'on peut faire sur ce sujet.

Google Play Music

Quels sont les avantages de Google Play Music ?

On peut :

  • stocker ses fichiers de musique en ligne
  • acheter des albums ou des titres
  • écouter sa musique avec le lecteur audio intégré au site web, ou via ses appareils mobiles (il existe une application Android par exemple)
  • re-taguer manuellement des morceaux de musique
  • re-télécharger sa discothèque
  • gérer des playlists, donner une note positive ou négative aux chansons que l'on préfère
  • lorsque l'on upload un fichier vers les serveurs Google, si une version de meilleure qualité existe, vous y aurez accès. Cela leur permet ainsi de ne pas stocker plusieurs fois le même morceau

Quels sont les inconvénients de Google Play Music ?

  • L'obligation de passer par le logiciel Google Music Manager pour importer de la musique
  • La capacité de stockage est limitée à 20 000 fichiers audio (restriction qui est assez large tout de même)
  • Les fichiers FLAC, Ogg, et Aac sont convertis au format MP3 320 kbit/s lors de la mise en ligne. Il y a plus d'infos sur les formats ici
  • Les fichiers WMA ne sont compatibles qu'avec la version Windows de Music Manager
  • Le système ne sait pas taguer les fichiers automatiquement. Avant l'ajout de musique, il faudra donc s'assurer que les fichiers soient correctement identifiés (vous pouvez utiliser MusicBrainz  pour le faire facilement si vous voulez)
  • On peut partager uniquement les chansons achetées sur le market et cette fonctionnalité se limite à une seule écoute par titre
  • Lors de l'ouverture d'un nouveau compte, on vous demande de saisir un numéro de carte bleue pour vos futurs achats. L'inscription étant gratuite, aucun débit ne sera fait sur cette carte, mais on ne peut pas outrepasser cette étape. Pour ma part, j'ai saisi un numéro de carte virtuelle que j'ai aussitôt supprimé une fois l'inscription validée par Google.

Comment ouvrir un nouveau compte et/ou se connecter à Google Play Music ?

Il suffit de se rendre sur cette page :
https://play.google.com/music?authuser=0

Comment installer et utiliser Google Music Manager sous Linux ?

Nous avons vu que pour importer de la musique, il faut absolument passer par le logiciel Google Music Manager. Celui-ci est téléchargeable pour Windows ou Linux à cette adresse.

Google Music Manager

Voici un exemple d'installation sur une distribution à base de Debian. Ouvrez un terminal et lancez les commandes suivantes :

sudo apt-get install libqt4-webkit
sudo dpkg -i google-musicmanager*.deb

Ou utilisez cette commande pour une distribution à base de RPM :

sudo yum install google-musicmanager*.rpm

Puis lancez le logiciel :

google-musicmanager

Ensuite, il faut lui indiquer le dossier où se trouvent tous vos fichiers de musique.

Comment installer et utiliser Google Play Music sous Android ?

L'application pour Android est disponible sur le Play Store à cette adresse. Voici une capture d'écran de l'interface :

Google Play Music sur Android

Conclusion

Ce service est encore en Beta, mais cette première version est vraiment très intéressante. Google Play Music permet de stocker sa musique en ligne et de l'écouter sur n'importe quel support. On regrette tout de même la gestion des formats limités au MP3 et les fonctionnalités de partage plutôt pauvres pour le moment.


7 Commentaires pour "Installation et utilisation de Google Play Music"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    Les questions que je me pose sont :
    - qu'est ce qui se passe quand on a pas / plus internet / une connexion très lente ? (par exemple en déplacement).
    - une fois en ligne a qui appartient la musique ?
    - est ce qu'on perd toute sa bibliothèque si on se fait fermer son compte ?
    - peut-on d/l ce qu'on a envoyé ? (crash ordi ou autre).

    RépondreRépondre
    KernelCoffee , le 15 novembre 2012 à 22:20
  •  

    @KernelCoffee : si Google ferme ton compte, tu perds tout, ça va de soi. Par contre, tu peux re-télécharger toute ta musique avec l'application Google Music Manager au préalable.

    En faite, elle se comporte comme une application de synchronisation, on peut donc imaginer avoir une copie en local en permanence sur son ordinateur.

    Quand tu passes en mode hors-ligne, à mon avis l’interface web ne fonctionne plus. D'où l'intérêt de synchroniser.

    Pour la question, à qui appartient la musique une fois sur les serveurs de Google, je n'ai pas de réponse. L'aide en ligne est visible à cette adresse mais je n'ai rien trouvé. C'est un peu le flou artistique sur ce sujet, il en va de même pour le stockage des MP3 pirates, est-ce que cela dérange Google ? j'ai pas l'impression.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 15 novembre 2012 à 22:46
  •  

    Encore un très bon article et complet, merci pti-seb.
    J'ai installé Google Play Music il y a une semaine environ et je me suis arrêté à une utilisation basique de cette application (lire les quelques mp3 de la carte SD. Je ne suis pas allé plus loin car je ne suis pas vraiment utilisateur de ce genre de service et encore moins sur mon Androphone. Par contre, Google semble mettre les bouchées double pour fournir un service "propre".
    Je me posais les mêmes questions que KernelCoffee et j'en viens à me dire que tout est fait pour externaliser ses données : les services de musique/vidéo, le cloud computing pour les datas en général, et bientôt des OS installés en cloud pour faire fonctionner des appareils sans OS réellement installé sur la machine. J'avoue que cette manière de faire m’effraye un peu et me gène en tant qu'utilisateur : multiplication des lieux de stockage est synonyme de multiplication d'inscription, de mot de passe, etc... Les données privées hébergées ailleurs restent-elles privées et ma propriété ?
    Bien que je suis conscient que ce genre de pratique va se généraliser dans un futur proche, (je deviens peu-être vieux lol), j'ai tout de même envie de continuer comme je le fais depuis bientôt 20 ans.
    Vivement le très haut débit, en ce qui me concerne, le do-it yourself prendra toute sa valeur. Cela dit je suis conscient aussi que tout le monde ne peu pas faire cela chez lui et que ce genre de prestations est une évolution positive pour un gros volume d'utilisateur et Google fait du bon travail.

    Salutations

    RépondreRépondre
    Ookpik , le 16 novembre 2012 à 10:01
  •  

    >Pour la question, à qui appartient la musique une fois sur les serveurs de Google, je n'ai pas de réponse. L'aide en ligne est visible à cette adresse mais je n'ai rien trouvé. C'est un peu le flou artistique sur ce sujet, il en va de même pour le stockage des MP3 pirates, est-ce que cela dérange Google ? j'ai pas l'impression.

    Ce n'est pas vrai, c'est dans les conditions que tu as lues et acceptées avant de pouvoir utiliser le service.

    Tu conserves les droits sur les fichiers que tu stockes (indépendamment des autres conditions que google pose sur les fichiers stockés à travers leur service (droit de copie et de modification dans l'intérêt du service, par exemple pour pouvoir les transférer d'un serveur à l'autre)) et tu t'engages à n'y mettre que des fichiers que tu as le droit d'y mettre.
    C'est pareil pour tous les services en ligne, ils sont tenus de respecter la loi et leurs utilisateurs aussi. Rien de nouveau.

    RépondreRépondre
    plop , le 16 novembre 2012 à 12:25
  •  

    @Ookpik : le cloud computing peut faire peur et c'est compréhensible. La première question que je me pose avant d'utiliser ce genre de service, c'est est-ce qu'il existe une porte de sortie. Pour Google Play Music, la réponse est oui, car on peut récupérer l'ensemble de sa bibliothèque musical quand on le souhaite via leur logiciel.

    @plop : je n'ai pas lu le contrat initial (comme d'habitude), et je n'arrive plus à remettre la main dessus. Tu sais où on peut le consulter en ligne ?

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 16 novembre 2012 à 13:49
  •  

    @pti-seb : google me dit ( "google music" eula site:google.com -plus ) :

    play.google.com/about/play-terms.html

    7. Musique sur Google Play

    Introduction. Google Play inclut certains services associés à la musique, qui sont décrits plus en détail ci-dessous et qui sont définis comme les « Services musicaux ».

    Contenu musical. La boutique Google Play vous autorise à parcourir, prévisionner, diffuser, acheter, télécharger, recommander et utiliser une variété de contenus musicaux numériques (comme les fichiers de musique, les fichiers vidéo de musique, les aperçus, les clips, les informations relatives aux artistes, les avis des utilisateurs, les critiques musicales de tiers professionnels et tout autre contenu numérique) (« Contenu musical »). Les droits sur le Contenu musical peuvent être détenus par Google ou ses partenaires et concédants tiers et le Contenu musical peut contenir des filigranes ou autres données intégrées.

    Contenu stocké. Vous pouvez également utiliser Google Play pour stocker le contenu numérique (comme les fichiers de musique, les métadonnées associées et les pochettes d'album) dans un Système de stockage de musique via le Logiciel de musique, chacun étant défini ci-dessous (« Contenu stocké »). Par souci de clarté, le « Contenu musical » n'inclut pas le Contenu stocké. Le Contenu stocké peut inclure à la fois des fichiers que vous stockez directement dans le Système de stockage de musique et/ou des fichiers que Google analyse et met en correspondance avec des fichiers stockés en local sur votre appareil.

    Services musicaux. Google Play peut vous fournir un accès (a) à l'espace du serveur que vous pouvez utiliser pour stocker la musique et les fichiers de données associés, y compris le Contenu musical et le Contenu stocké (« Système de stockage de musique ») et/ou (b) aux applications logicielles (y compris les applications Web, de bureau et mobiles) et aux services associés qui vous permettent de télécharger, gérer, accéder et lire la musique via le Système de stockage de musique (« Logiciel de musique »). Le Système de stockage de musique et le Logiciel de musique sont collectivement désignés dans les Conditions par « Services musicaux ».

    
Utilisation des Services musicaux. En stockant du Contenu musical et du Contenu stocké dans le Système de stockage de musique, vous stockez une copie unique dudit contenu et demandez à Google de le conserver en votre nom et de le mettre à votre disposition via votre compte Google. En utilisant les Services musicaux, vous demandez que Google mette toutes les fonctions et fonctionnalités nécessaires des Services musicaux à votre disposition dans le but de faciliter votre utilisation du Contenu musical et du Contenu stocké. En outre, en accédant au ou en utilisant le Contenu musical et le Contenu stocké via le Logiciel de musique, vous lancez et exécutez les fonctions correspondantes sur les serveurs de Google ainsi que toute étape associée nécessaire pour les exécuter via les Services musicaux. Vous comprenez que Google, en effectuant les étapes techniques nécessaires dans le but de vous fournir les Services musicaux, peut (a) transmettre le Contenu musical et le Contenu stocké sur plusieurs réseaux et sur plusieurs supports et (b) apporter au Contenu musical et au Contenu stocké les modifications nécessaires pour les rendre conformes et adaptés aux exigences techniques de la connexion des réseaux, appareils, services ou supports. Vous confirmez et garantissez que vous disposez des droits nécessaires pour stocker dans le Système de stockage de musique tout le contenu que vous demandez à Google d'y télécharger ou d'y stocker, et pour demander à Google d'effectuer les actions décrites dans la présente section.

    Annulation d'un achat de musique ; remboursements. ...

    
Recommandations sociales. Lorsque vous achetez le Contenu musical, vous avez la possibilité de partager tout ou partie du Contenu musical sur votre profil sur Google+ ou d'autres réseaux sociaux approuvés par Google ou d'autres destinations en ligne, comme déterminé par Google à son unique discrétion (« Recommandations sociales »). Votre utilisation des Recommandations sociales est soumise aux Conditions et à toute autre condition générale applicable aux réseaux sociaux ou destinations en ligne sur lesquel(le)s vous partagez lesdites Recommandations sociales. Google peut imposer des limites sur vos Recommandations sociales. Par exemple, Google peut transposer du Contenu musical associé à toute Recommandation sociale dans un format d’aperçu ayant une longueur limitée plutôt qu'un morceau de musique intégral.

    
Droits relatifs au Contenu stocké. Vous maintenez tout droit que vous détenez déjà dans le Contenu stocké. Par souci de clarté, le Contenu stocké n'est pas soumis à la licence accordée par Google dans la section intitulée « Vos contenus et nos services » dans les Conditions d'utilisation de Google.

    Restrictions géographiques. ...

    Conformité aux paramètres. Vous devez respecter et vous conformer à tout paramètre défini par Google ou un titulaire des droits d'auteur en relation avec le Contenu musical. Par exemple, Google ou les titulaires des droits d'auteur peut (peuvent) corriger les erreurs dans le Contenu musical, ajouter des fonctions supplémentaires ou modifier les fonctions de sécurité ou la disponibilité régionale du Contenu musical. Lorsque ces modifications sont effectuées, le Contenu musical peut se mettre à jour automatiquement.

    
Modalités relatives aux tiers. Nonobstant toute modalité contraire contenue dans les Conditions, les tiers qui concèdent leur contenu musical ou autre à Google en tant que Contenu musical ou pour toute autre utilisation en relation avec la boutique Google Play (y compris les Fournisseurs dans le cas des Ventes par mandat) sont des bénéficiaires tiers comme prévu dans le cadre des Conditions mais exclusivement concernant les modalités spécifiques des Conditions qui concernent directement leur type de contenu (« Modalités relatives aux tiers ») et exclusivement afin de permettre auxdits tiers d'exercer leurs droits relatifs audit contenu. Par soucis de clarté, rien dans les Conditions ne confère un droit de bénéficiaire tiers à toute partie, concernant toute modalité qui sort des Modalités relatives aux tiers, qui inclut, notamment, tout(e) modalité ou contrat intégré(e) par référence ou qui peut être désigné(e) en référence sans intégration, dans les Conditions. 


    Logiciel et données tiers. ...

    Partenaires pour l'attribution des licences. ...

    Voili, voilou. Bon courage pour comprendre la partie "Modalités relatives aux tiers.", le reste est assez clair.

    RépondreRépondre
    plop , le 16 novembre 2012 à 22:02
  •  

    Hello la compagnie,

    Je sais que ce post commence à dater, mais Google Play Music est typiquement le genre de truc qui m'intéresse (pour la musique).
    Seulement, je n'ai pas de CB donc... quand vous parlez de carte virtuelle, vous est-il possible de m'en dire un peu plus?

    D'avance merci!

    RépondreRépondre
    caema , le 18 juin 2013 à 18:06
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité redhat red hat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum