Installation et utilisation de Prism sous Linux


prism
Prism, anciennement appelé webrunner, est un petit navigateur mono-site dépourvu de toutes interfaces (pas de menus, pas de boutons, ...) le rendant ainsi ultra-rapide. Cet article explique comment l'installer et l'utiliser sur un système d'exploitation Linux.

Le but principal de ce logiciel est donc de permettre à l'utilisateur d'accéder facilement et rapidement à des applications en ligne, qu'il consulte très régulièrement (webmail, lecteur de flux RSS ...). On se retrouve ainsi avec un programme qui réunit le meilleur des deux mondes : les applications desktop locales et les applications web en ligne.

prism

1. Installation

Ouvrez un terminal en root, et lancez les commandes suivantes après avoir téléchargé les sources depuis le site officiel :

cd /usr/local/src
tar jxvf prism-*-linux.tar.bz2
chown -R root:root prism
chmod -R 755 prism

2. Utilisation

Pour consulter une page web, il suffit alors d'appeler le programme avec l'option -uri indiquant l'adresse du site. Voici un exemple permettant de consulter les dernières news du Planet Libre :

/usr/local/src/prism/prism -uri http://www.planet-libre.org/

On voit tout de suite avec quelle rapidité la page est chargée et comprend ainsi l'intérêt d'un tel programme.

Personnellement, je vous conseille de créer des raccourcis pour chaque site ou application web, directement depuis votre bureau comme le montre cette capture d'écran :

awn

Vous aurez ainsi un accès quasi instantané à tous vos services en ligne préférés.


13 Commentaires pour "Installation et utilisation de Prism sous Linux"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    J'ai un peu de mal à voir la finalité ce se soft :-)

    RépondreRépondre
    tangi , le 2 novembre 2007 à 18:41
  •  

    Hello.

    Merci beaucoup, c'est excellent. : )

    @+...

    class="yarr">RépondreRépondre
    i M@N , le 2 novembre 2007 à 18:41
  •  

    Pareil que tangi... Aucune utilité (pour moi) ce soft.

    RépondreRépondre
    Sylvain , le 2 novembre 2007 à 19:45
  •  

    chmod -R 755 prism
    brek, brek, qu'est ce qu c'est moche ca....
    Es-tu sur que c'est _vraiment_ utile ca ?

    Seb

    RépondreRépondre
    sebH , le 2 novembre 2007 à 20:17
  •  

    @tangi et @Sylvain : au début je pensait que je logiciel ne me servirait pas, mais finalement il se révèle très pratique dans certain cas. Après cela dépend des besoins que l'on a.

    @i M@N : merci.

    @sebH : j'ai eu des problèmes de fonctionnement avant de lancer ces commandes (chown et chmod) en simple utilisateur. Du coup j'ai du positionner les bons droits pour que tout rentre dans l'ordre.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 2 novembre 2007 à 20:26
  •  

    Excelent merci :)
    J'ai fais un raccourci pour allez sur ma banque, comme ça pas la peine de lancer mon usine à gaz si ce n'est pas le cas pour rapidement allez voir si j'ai des sous par exemple :)

    RépondreRépondre
    atlas95 , le 3 novembre 2007 à 04:07
  •  

    Super comme programme, ça permet d'avoir son webmail comme s'il s'agissait d'un programme... Je vais de ce pas aller installer ça !!!

    À part ça, petite curiosité, quel est le dock Mac OSX Léopard-like que l'on peut voir dans la capture d'écran mise pour illustrer Prism ? Est-ce qu'il faut quelque chose de spécial pour l'avoir ? Gnome, Beryl, Compiz-Fusion, KDE, etc...

    Sinon, chapeau pour ce blog, je suis tombé dessus par hasard, et il y a plusieurs posts qui sont vraiment très intéressants! Du très bon travail, qui confirme la richesse de GNU/Linux!!! ;-)

    RépondreRépondre
    Johnny Bravo , le 5 novembre 2007 à 14:10
  •  

    @Johnny Bravo : merci pour tes compliments. Pour le dock, regarde cet article :
    avant-window-navigator-une-barre-de-lancement-avec-effets-3d

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 5 novembre 2007 à 16:14
  •  

    J'ai visiblement pas assez bien cherché sur le site! Merci beaucoup pour le lien! Je vais aller voir ça!

    Bonne fin d'après-midi!

    RépondreRépondre
    Johnny Bravo , le 5 novembre 2007 à 16:24
  •  

    Bonjour je viens d'installer ce petit soft mais j'aimerai savoir si on peut le configurer ?

    Par exemple en cliquant sur un lien cela m'ouvre Firefox alors que je préfèrerai que cela soit Seamonkey, de même comment ajouter un dictionnaire français pour la correction orthographique ?

    RépondreRépondre
    chepioq , le 7 novembre 2007 à 08:38
  •  

    Bon pour changer le dictionnaire j'ai trouvé...

    D'abord j'ai récupéré les dictionnaire que j'avais dans mozilla (fr-FR.aff et fr-FR.dic) qui sont dans /home/mon_user/.mozilla/default/xxxxxx.slt/components/myspell
    Je les ai copié dans /usr/local/src/prism/xulrunner/dictionaries

    Puis ensuite en console j'ai fait un /usr/local/src/prism/prism -uri about:config. Dans la fenêtre ouverte il faut rechercher la clé spellchecker.dictionary et la modifier en remplaçant en-US par fr-FR

    RépondreRépondre
    chepioq , le 7 novembre 2007 à 09:20
  •  

    @chepioq : merci pour l'information.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 7 novembre 2007 à 19:04
  •  

    Pour ceux qui n'aurait pas compris l'utilité :

    1er utilité pour ceux qui veule avoir des outils simple et rapidement développé comme les webapps
    avec ce navigateur client on a l'avantage en créant un raccourcie pour chaque webapps de faire de chacune des fenêtre de navigation de prism liée à un unique raccourcie ce que l'on nomme une application à part entière.

    C'est à dire si vous avez 10 fenétre firefox ou internet explorer ou autre d'ouverte si une plante toute se ferme car liée à un même protocole qui les fesait toute tournée faite un test dans votre gestionnaire de tache 10 fenêtre firefox tourne sur le même process sous le gestionnaire de tache donc une plante et toute se ferme rageant quand sur chaque écran on travaillé sur des truc bien différent que de perte de temps à tout réouvrir.

    avec prism 10 écran liée à 10 raccourcie représente 10 webprocess dans le gestionnaire de tache donc une plante et tout ne se ferme pas en somme le top pour ne pas tout avoir à réouvrir.

    en ce qui concerne la capacité à enlever les bouton et tout les truc de ce genre ça permet d'allégé encore plus le navigateur et ça peut paraitre gadget mais avec les webapplication portative que l'on trouve sur framakey ça donne l'impression que c'est un logiciel et non plus qu'on est sur le web ça ne gate rien.

    A partir de là on peut trouver d'autre avantage à cette outil et pour d'autre des désavantages je pense juste que c'est un outil qui peut avoir son utilité sur certains réseau comme tout les bon outils soit on en a besoin soit non.

    RépondreRépondre
    sombreiris , le 26 juillet 2011 à 21:01
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité redhat red hat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum