Les injures dans le noyau Linux - Linux Kernel swear


Kernel
Voilà un fait plutôt amusant. Les kernel hackers, que l'ont peut traduire par les développeurs du noyau Linux, sont parfois plutôt malpolis dans les commentaires de leurs codes source. Quelques commandes Linux permettent de mettre en évidence les injures utilisées et croyez-moi, ce n'est pas triste.

Voici un exemple d'analyse :

cd /tmp
wget www.kernel.org/pub/linux/kernel/v2.6/linux-2.6.29.1.tar.bz2
tar jxf linux-*.tar.bz2 && rm -f linux-*.tar.bz2 && cd linux-*

si l'on compte le nombre de mots "fuck" :

grep -Ri "fuck" * | wc -l
34

Pour le mot "shit" (merde en français) :

grep -Ri "shit" * | wc -l
134

Pour le mot "crap" (même signification que shit, mais en plus modéré) :

grep -Ri "crap" * | wc -l
140

Ou encore pour le mot "Bastard" (salaud ou bâtard en français) :

grep -Ri "bastard" * | wc -l
19

J'ai sélectionné quelques uns des commentaires pour vous :

  • Fuck, we are miserable poor guys...
  • If you fuck with this, update ret_from_syscall code too...
  • This card is _fucking_ hot...
  • we wouldn't need this shit
  • !!!! THIS IS A PIECE OF SHIT MADE BY ME !!!
  • printk(KERN_WARNING PREFIX "Bastard SDC reconfigured loop...

Bref du grand art, que l'on trouve uniquement avec les logiciels libres.


12 Commentaires pour "Les injures dans le noyau Linux - Linux Kernel swear"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    C'est édifiant en effet...

    Toutefois, quand tu dis : "Bref du grand art, que l'on trouve uniquement avec les logiciels libres.", il est bon de souligner que c'est effectivement le cas car les logiciels libres ouvrent leur code source à tout un chacun. Il est donc aisé d'y trouver ces petits moments... "d'anthologie" libristes.

    Mais qui peut jurer que dans le source code des logiciels non libres on ne puisse pas trouver ce type de poésie ? :-)

    RépondreRépondre
    Chris , le 13 avril 2009 à 15:08
  •  

    a bin bravo ! je retourne sous windows !

    RépondreRépondre
    gangan , le 13 avril 2009 à 19:37
  •  

    @Chris : oui c'est ce que je voulais dire. Avec les logiciels propriétaires, ont a pas le code donc on peut pas savoir.

    @gangan : je doute que ce soit mieux ....

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 13 avril 2009 à 20:43
  •  

    Nice. Having posted more example quotes would be even more nice:-)

    RépondreRépondre
    W , le 14 avril 2009 à 07:54
  •  

    Oui ça donne une bonne idée du stress subi à longueur de lignes. A évacuer (en quelque sorte). J'ai bien aimé la dernière. J'imagine le gars retrouvant son code inutile à cause d'une modif non commentée.. Arg.

    RépondreRépondre
    marc , le 15 avril 2009 à 15:28
  •  

    @gangan : sous windows ya aussi des logiciels libres l'amis... donc la meme chance d'avoir les meme chose dans le codes gros nigaud ^^

    RépondreRépondre
    ShAdY , le 16 avril 2009 à 23:34
  •  

    et en français, "bordel" y en a des injures ? Y a des développeurs de kernel français...

    RépondreRépondre
    wouf , le 25 avril 2009 à 22:25
  •  

    C'est de le genre de news que j'adore ;)

    Mais, je galère encore avec la compréhension des ligne des commandes...
    ça sert à quoi l'exemple d'analyse :

    cd /tmp
    wget http://www.kernel.org/pub/linux/kernel/v2.6/linux-2.6.29.1.tar.bz2
    tar jxf linux-*.tar.bz2 && rm -f linux-*.tar.bz2 && cd linux-*

    "J'ai sélectionné quelques uns des commentaires pour vous"
    si je veux afficher les commentaires faut que je tape quoi chez moi dans la console, un exemple serait le bienvenu.

    Merci

    RépondreRépondre
    vodhei , le 3 mai 2009 à 12:19
  •  

    @vodhei : les 3 premières commandes servent à :

    1. aller dans un dossier temporaire
    2. télécharger le code source du noyau linux (wget + adresse http)
    3. extraire l'archive et allez dans le dossier

    Si tu veux voir les injures, il suffit ensuite de lancer les commandes données qui commence par grep.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 3 mai 2009 à 15:13
  •  

    merci, ça marche nickel ;)

    RépondreRépondre
    vodhei , le 3 mai 2009 à 16:06
  •  

    Cela aussi montre que les kernel hackers ne manque pas le sens de l'humour,mais on réalise que les 'développeurs' de Microsoft sont drôles naturellement quand on utilise Windows.

    RépondreRépondre
    Abhishek , le 23 août 2009 à 10:17
  •  

    @pti-seb : En fait, non, je vous assure, ce n'est pas mieux XD en tk pas où je travaille :P.

    RépondreRépondre
    mooviies , le 31 octobre 2010 à 18:22
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité redhat red hat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum