OpenBox : installation, configuration et utilisation


OpenBox
OpenBox est un environnement de bureau ultra léger, au même titre que Fluxbox ou Xfce. Écrit entièrement en langage C et distribué sous la licence GPL, la plus grande particularité de ce gestionnaire de fenêtres réside dans ses possibilités de configuration quasi infinies. Cet article explique comment faire ses premiers pas dans cet environnement, ce qui n'est pas forcément évident pour les débutants.

Si vous suivez à la lettre l'ensemble des explications ci-dessous, vous devriez vous retrouver au final avec un bureau ressemblant à celui-ci (inspiration trouvé chez Phollow.me) :

OpenBox

1. Installer OpenBox

Pour installer OpenBox, ainsi que quelques utilitaires nécessaires pour la suite, lancez la commande suivante dans un terminal pour une distribution à base de rpm :

yum install openbox obconf obmenu nitrogen conky lxappearance xcompmgr

Ou celle-ci pour une distribution à base de Debian :

sudo aptitude install openbox obconf obmenu nitrogen conky lxappearance xcompmgr

Vous pourrez ensuite fermer votre session et en ouvrir une nouvelle grâce au GDM. Pensez à cochez la case OpenBox dans les paramètres de session.

Lors de la première connexion, on se retrouve donc avec un écran vide. Un clic droit sur le bureau permet de faire apparaître le menu, un clic sur le bouton du milieu permet de répertorier toutes les applications qui sont ouvertes. Pour basculer d'un bureau à l'autre, il suffit d'utiliser la roulette. Jusque là rien de bien compliqué.

La première étape va constituer à configurer, un petit peu, votre environnement OpenBox. Pour cela, il existe un utilitaire du nom Obconf. Lancez la commande obconf dans un terminal et vous pourrez alors changer facilement de thème, choisir le nombre de bureaux à utiliser ou encore régler vos préférences d'utilisation.

ObConf OpenBox

Avant de passer à la suite, nous allons créer un dossier dédié à OpenBox et y stocker quelques fichiers de configuration prédéfinie :

cd && mkdir -p openbox && cd openbox
wget www.tux-planet.fr/public/images/wallpapers/abstract/water-deep-1600x1200.jpg
wget www.tux-planet.fr/public/conf/conkyrc-one-line
wget www.tux-planet.fr/public/conf/tint2rc

2. Choisir un fond d'écran

Pour définir un fond d'écran, nous allons utiliser l'application nitrogen installée précédemment. Il s'agit d'une interface graphique simplifiée qui permet de choisir un wallpaper. Lancez la commande nitrogen dans un terminal, en spécifiant le chemin du répertoire qui contient toutes vos images favorites.

nitrogen ~/openbox &

A noter qu'il existe d'autres applications capables de remplir les mêmes fonctionnalités, comme feh, drapes, wallpaper-tray, hsetroot... Nitrogen a été choisi ici pour son interface graphique simple.

3. Utiliser une barre de tâches

Par défaut, OpenBox ne propose pas de barre de tâches, il faut donc en rajouter une. Comme pour les fonds d'écran, il existe une multitude de logiciels spécialisés dans ce domaine : Tint, Visibility ou encore Skippy. Nous allons nous intéresser essentiellement à Tint2, pour sa facilité d'utilisation et ses possibilités de configuration.

Pour installer tint2, lancez la commande suivante pour une distribution à base de RPM :

sudo yum install tint2

Ou celle-ci pour une distribution à base de debian :

sudo apt-get install tint2

Pour lancer tint2 avec le fichier de configuration de son choix, on pourra utiliser l'option -c :

~/openbox/tint2-*/src/tint2 -c ~/openbox/tint2rc &

Attention : si jamais vous ne voyez pas l'horloge, pensez à redimensionner correctement la barre en indiquant la largeur exacte de votre écran, en pixel, au niveau de l'option panel_size.

4. Changer de thème GTK

Si vous voulez changer de thème GTK sans passer par les utilitaires de Gnome, lxappearance sera fait pour vous. Celui-ci permet de mettre en place le thème de son choix, mais aussi des icônes personnalisés ou encore choisir une police d'affichage bien précise :

lxappearance

5. Personnaliser le menu

Toute la configuration du menu, disponible par un clic droit sur le bureau, se trouve dans le fichier ~/.config/openbox/menu.xml. L'éditer à la main est une solution un peu fastidieuse. Pour se simplifier la vie, on peut utiliser l'application obmenu qui se lance avec la commande du même nom. Il suffira ensuite de se laisser guider par l'interface et ajouter des entrées pour ses programmes favoris.

Pour ma part, j'ai ajouté ceci :

  • Terminal => gnome-terminal --hide-menubar
  • Explorer => nautilus --no-desktop
  • Firefox => firefox

6. Lancer des applications au démarrage

Pour lancer des applications au démarrage, il suffit d'utiliser le fichier nommer ~/.config/openbox/autostart.sh. Vous pouvez y mettre toutes les commandes à lancer lors de l'ouverture d'une session. Voici quelques exemples personnels :

#! /bin/bash

# Restauration du dernier wallpaper choisi
nitrogen --restore &

# Lancement de conky
# Penser a ajouter une marge de 30 pixels via obconf
# si on souhaite que conky soit visible en permanence
conky -c ~/openbox/conkyrc-one-line &

# Demarrage de la barre de taches Tint
sleep 2 && tint2 -c ~/openbox/tint2rc &

# Effets de transparence et ombre
# xcompmgr -c &

N'oubliez pas de faire un chmod sur ce fichier après l'avoir créé afin qu'il s'exécute correctement :

chmod +x ~/.config/openbox/autostart.sh

7. Les raccourcis claviers

Openbox gère comme n'importe qu'elle autre environnement graphique les raccourcis clavier. Voici la liste de ce qui sont par défaut :

  • Afficher le bureau : Super + D
  • Aller au bureau suivant : Ctrl + Alt+ Flèche droite
  • Aller au bureau précèdent : Ctrl + Alt + Flèche gauche
  • Aller au bureau 1 : Super + F1
  • Aller au bureau 2 : Super + F2
  • Aller au bureau 3 : Super + F3
  • Aller au bureau 4 : Super + F4
  • Sélecteur de fenêtres : Alt + Tab
  • Fermer une fermer active : Alt + F4

15 Commentaires pour "OpenBox : installation, configuration et utilisation"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    En utilisant gnome-settings-daemon tu forces les utilisateurs à avoir Gnome d'installé. Tu peux aussi utiliser lxappearance qui fait la même chose et ne possède pas de dépendances.

    Merci pour le lien vers mon blog.

    RépondreRépondre
    Rydgel , le 5 mai 2009 à 14:00
  •  

    Je sens que je vais regarder de ce côté : OpenBox et CompizBox pour alléger mon eeePC...
    Et pourquoi pas mon poste Ubuntu principal aussi.

    J'irai en douceur, car je ne connais pas encore trop bien l'univers linux ;)

    En tout cas ces bureaux épurés me conviennent parfaitement !

    Question : est-ce long de tout configurer pour avoir un bureau fonctionnel ? Principalement quand on est pas habitué des lignes de commandes et la conf. de tous ces fichiers de paramétrages ?

    RépondreRépondre
    loïc m. , le 5 mai 2009 à 14:08
  •  

    @loïc m. : Tu peux avoir un bureau fonctionnel en quelques minutes seulement et tu n'es pas obliger de toucher aux fichiers de conf "à la main" grâce aux outils obconf et obmenu. Néanmoins pour une configuration très poussée ( au niveau des raccourcis clavier par exemple ) il faut passer un peu plus de temps c'est sur ;)

    RépondreRépondre
    Rydgel , le 5 mai 2009 à 14:22
  •  

    Bonjour all !

    niveau performance (vieux pc) il vaut quoi ? par rapport à Fluxbox, xfce et E17 ?

    RépondreRépondre
    GanGan , le 5 mai 2009 à 14:45
  •  

    sinon pour xcompmgr; on peut mettre xcompmgr -cC ce qui permet d'enlever les ombres sous wbar par exemple.

    @Gangan: Niveau performance c'est à peine plus léger que Fluxbox et E17. Cependant il est plus beau et face à E17 plus stable. XFCE est beaucoup plus complet mais aussi + lourd;

    RépondreRépondre
    dhoko , le 5 mai 2009 à 17:47
  •  

    @Rydgel : je connaissais pas lxappearance, vraiment bien comme programme. J'ai modifié un peu mon tutoriel du coup.

    @loïc m. : si tu suis mes conseille, je pense que en moins d'une heure tu aura quelque chose qui fonctionnera sans trop te prendre la tête.

    @GanGan : E17 n'est pas un projet vraiment fini à l'heure ou j'écris ce commentaire. Concernant la légèreté, je dirais que c'est pareil que fluxbox et mieux que Xfce.

    Personnellement, je préfère OpenBox à Fluxbox pour c'est interface graphique Obmenu et Obconf.

    @dhoko : merci du conseille.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 5 mai 2009 à 18:45
  •  

    @pti-seb : Wep E17 n'est pas vraiment finit, (dans à propos dans E17 c'est clairement dit), cependant il fonctionne très très bien. De tout les environnements de bureau léger ( car c'est un environnement à la différence de fluxbox et Openbox), c'est incontestablement le plus beau. Ultra léger réactif et sublime.

    Très stable mais à la longue il bug avec les applications utilisant QT ( style VLC... ) mais marche très bien avec des application GTK.

    Sinon à part Tint 2 on a aussi Pypanel qui est plus léger. Il est discret et beau et possède quelques fonctions pratique comme la réduction dans la barre des tâches (Opera, banshee... )

    RépondreRépondre
    dhoko , le 5 mai 2009 à 19:29
  •  

    bonjour,
    suite à la lecture de votre article j'ai décidé de passer un vieux portable Debian de gnome à open box.
    après installation et fermeture de session, gros problème, je n'ai plus GDM !
    donc en gros je ne peux pas me connecter et cherche une solution en ligne de commande car c tout ce qui me reste. Merci d'avance si quelqu'un a une solution à me donner.
    Cordialement

    RépondreRépondre
    ben , le 6 mai 2009 à 18:32
  •  

    @ben : avec un startx ça marche mais ça ne m'explique pas tout...

    RépondreRépondre
    ben , le 6 mai 2009 à 18:48
  •  

    L'article était alléchant.. J'ai donc craqué, et hop sous openbox!

    Pour bien faire, je devrais passer le pas de désinstaller gnome..

    RépondreRépondre
    Jokester , le 12 juin 2009 à 16:26
  •  

    @Jokester : je te conseille de garder Gnome sous la main quand même. Sa sert toujours, surtout pour faire certain truc pas possible sous Openbox. Après, si tu accroche vraiment, la prochaine fois que tu installeras une distribution, tu pourras t'en passer définitivement.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 12 juin 2009 à 20:11
  •  

    Désolé, mais au moment de compiler, de la manière suivante:

    cd tint2-*/src && make

    J'ai le message d'erreur suivant, avec la dernière version 0.7.1 :
    "Pas de cibles spécifiées et aucun makefile n'a été trouvé. Arrêt."

    RépondreRépondre
    Gcxd , le 31 juillet 2009 à 17:33
  •  

    @Gcxd : depuis la version 0.7.1, il faut faire autrement. Voici les commandes à lancer :

    cd tint2-*
    ./configure
    make

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 19 août 2009 à 18:09
  •  

    Une précision : openbox n'est pas un environnement de bureau, contrairement à ce qui est indiqué, c'est un simple gestionnaire de fenêtre.

    On peut l'utiliser seul, ou le mettre dans un environnement de bureau existant (type LXE voir gnome.

    On peut enfin, et c'est ce qui est présenté ici, se créer son propre environnement de bureau, avec openbox en gestionnaire de fenêtre + une barre de tâche + un gestionnaire de wallpaper + un gestionnaire de configuration.

    Mais openbox n'est PAS un environnement de bureau complet à lui seul.

    RépondreRépondre
    Christophe C , le 28 octobre 2009 à 06:01
  •  

    Bonjour et merci de promouvoir cet environnement simple et léger ; c'est sûr, dès qu'on maîtrise suffisamment LInux, on a intérêt à choisir un gestionnaire de fenêtres minimaliste (je suis resté sur blackbox #:-).
    Bien cordialement

    RépondreRépondre
    benois , le 13 avril 2010 à 10:38
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité red hat redhat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum