Provoquer un crash sur une machine Linux


Core Dump
Voici une petite technique qui permet de provoquer un plantage sur une machine Linux. Elle utilise les Magics Key en ligne de commande afin d'envoyer un signal, qui permet de simuler le crash du système. Cela n'a pas vraiment d'intérêt en soi, sauf pour s'amuser un peu.

Crash du capitalisme

echo 1 > /proc/sys/kernel/sysrq
echo c > /proc/sysrq-trigger

Quelques explications sur ces commandes :

  • La première active l'utilisation des Magics Key
  • La seconde simule un crashdump avec l'envoi de la combinaison de touches Ctrl + Alt + Impr écran + c

12 Commentaires pour "Provoquer un crash sur une machine Linux"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    Ils peuvent être utilisé pour tester le bon déploiement d'une plateforme haute disponibilité :)

    RépondreRépondre
    nihed , le 7 septembre 2011 à 09:27
  •  

    Ou pour tester la fonction de redémarrage automatique d'un serveur en kernel panic :
    http://www.admin-linux.fr/?p=4636

    RépondreRépondre
    DocGreen , le 7 septembre 2011 à 12:09
  •  

    Ou tout simplement parce que l'on envie de maltraiter son serveur ou sa machine Linux. Il y a des sadiques dans notre monde vous savez. :-)

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 7 septembre 2011 à 12:56
  •  

    Et puis je ne vois pas pourquoi ce seraient toujours les mêmes qui aient la chance de crasher, Linux aussi y a droit.

    RépondreRépondre
    DocGreen , le 7 septembre 2011 à 15:03
  •  

    Bon, moi j'ai pas compris grand chose aux pourquoi du comment mais, euh... je peux tester chez moi sans risque, ou bien ? ;)

    RépondreRépondre
    Pierre , le 8 septembre 2011 à 01:13
  •  

    Conclusion : vérifiez toujours les scripts qui vous demande un accès root
    (tient et si on mettait ça dans un cron qui s'exécute toutes les minutes :) )

    RépondreRépondre
    mart-e , le 8 septembre 2011 à 08:14
  •  

    @pierre : oui tu peux tester, mais il faudra faire un reboot au bouton de la machine ensuite.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 8 septembre 2011 à 08:16
  •  

    Ça marche sur Mac OS X ? =D

    RépondreRépondre
    iTux , le 8 septembre 2011 à 11:01
  •  

    Hey ma debian ne crash pas :-) va savoir pourquoi! Elle me sort :
    [ 184...] SysRq : Trigger a crashdump

    et avec la combinaison de touche idem!

    RépondreRépondre
    TuxMountain , le 10 septembre 2011 à 11:39
  •  

    @TuxMountain : Debian, c'est plus fort que toi !

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 10 septembre 2011 à 11:51
  •  

    : () { :|:& }; :
    ça marche partout ! même pas besoin d’être root pour exploser un linux :D

    RépondreRépondre
    penthium2 , le 12 septembre 2011 à 08:11
  •  

    arff il interprète les smileys !
    En remplacant les : par des f c'est un peu plus clair: f() { f | f &}; f

    RépondreRépondre
    penthium2 , le 12 septembre 2011 à 08:13
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité red hat redhat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum