Récit d'un voyage au Perou et en Bolivie


Astuce : utilisez AirBnB pour trouver des hébergements privés ou chez l'habitant pas chers.

Avions
A travers ce 4ème récit de voyage, nous allons vous emmener au Pérou et en Bolivie. Nous espérons que le partage de cette expérience vous rappellera de bons souvenirs ou vous donnera l'envie d'y aller.

Nous sommes partis un mois, de mi-juillet à mi-août, et avons choisi de nous concentrer sur la partie Sud du Pérou et la partie Ouest de la Bolivie. Un périple de plus de 5000 km !


Afficher Voyage au Perou et Bolivie sur une carte plus grande

Après de nombreuses recherches, nous avons pu sélectionner quelques grandes villes :

Infos pratiques : avion, médicaments...

Afficher / Masquer

Jour J (15/07) : En route pour le Pérou

En route pour le Pérou Vol au dessus de l'Amazonie

Après 12h de vol, nous arrivons à Lima. Il est 17h, heure locale. Nous prenons un taxi pour rejoindre l'hôtel Las Fresas. Perdu au milieu des ruelles de la capitale, le chauffeur mettra près de 30 minutes pour le trouver. Mais lorsque nous arrivons, l'hôtel est complet. Les gérants acceptent tout de même de nous donner une chambre qui habituellement n'est pas louée. Pas terrible donc, mais cela fera l'affaire pour la nuit !

Jour 1 (16/07) : Puerto Maldonado et l'Amazonie

Nous nous levons de bonne heure pour prendre l'avion en direction de Puerto Maldonado, une ville qui se situe aux abords de la forêt amazonienne.

Sur place, nous sommes accueillis par notre guide, Henri. En effet, depuis la France, nous avons réservé une excursion de 3 jours/2 nuits auprès de la "Estancia Bello Horizonte", un lodge qui reverse 100% de ses bénéfices à un orphelinat de Puerto Maldonado.

Après avoir attendu Marie-France et Vincent, un couple suisse qui a réservé la même excursion que nous, nous visitons brièvement la ville.

Visite de la ville de Puerto Maldonado Les rues de Puerto Maldonado

Puis, nous traversons le fleuve avant de nous enfoncer dans la forêt rejoindre nos cabanes.

La traversée du rio Madre de Dios La traversée du rio Madre de Dios

Une fois installés, nous partons découvrir le jardin botanique du Bello Horizonte.

En Amazonie, il vaut mieux éviter de toucher aux arbres Certains arbres ont même des épines pour empêcher les animaux de grimper dessus
De la coca et de l'anesthésia Des ananas
Notre guide nous montre sa cicatrice due à la ponte de larves d'un papillon de nuit Une araignée mortelle ! Et contrairement à ce que l'on croit la tête est en bas

De retour au lodge, Henri nous propose un petit match de foot avec quelques locaux, ce que nous acceptons volontiers. Nous terminons cette journée autour d'un étonnant repas.

Un repas convivial au lodge Au menu : bambou au poulet, bananes séchées...

Jour 2 (17/07) : Le río Madre de Dios, la réserve du Tambopata et le lac Sandoval

Réveil : 4h du matin, pour aller observer des centaines de perruches et aras (une sorte de perroquet) sur le río Madre de Dios.

Lever de soleil sur le rio Madre de Dios Des centaines de perruches et aras en plein vol

Puis, direction la réserve du Tambopata, où nous rencontrons toute sorte d'animaux.

Un chat amazonien Des araignées sociales
Un singe Une fourmi

Nous aurions également pu apercevoir caïmans, piranhas, anacondas, mais malheureusement (ou heureusement pour nous !), ce ne fut pas le cas.

Après 1h de marche dans la forêt et quelques coups de pagaie, nous arrivons sur le lac Sandoval. Nous y accostons pour que les plus fous d'entre nous se baignent avec les piranhas, mais aussi pour déjeuner.

En route pour le lac Sandoval En route pour le lac Sandoval
Seb au commande de la pirogue Un lac calme en apparence mais infesté de piranhas
Un papillon Pause déjeuner avec poulet et riz au curry, maintenu au chaud dans des feuilles de palmiers

Nous passons ensuite une bonne partie de l'après-midi à naviguer sur le lac, avant de retraverser la forêt et retourner au lodge.

Seb sympathise avec un papillon... ... Tandis que les filles pagayent

Une fois rentrés, notre guide Henri souhaite nous montrer la piscine ainsi que les « maisons » des tarentules. Avec une petite branche, nous essayons de les déloger du toit des paillotes, mais sans succès !

A la chasse aux tarentules

Le soir, direction le bar où nous trinquons à mon 26ème anniversaire, grâce au meilleur Pisco Sour du Pérou !

Un serpent enfermé dans un bocal Apéro Pisco Sour !

Jour 3 (18/07) : La forêt de palmiers et Puerto Maldonado

Après le petit-déjeuner, c'est déjà l'heure de dire au revoir à Marie-France et Vincent qui s'envolent pour Cuzco en fin de matinée. Nous les retrouverons plus loin, le temps d'une soirée, en Bolivie.

Henri nous propose alors de découvrir la forêt de palmiers devant le Bello Horizonte. Et c'est parti pour 2h de marche et quelques frayeurs !

Des fourmis légionnaires, une espèce capable de dévorer une vache entière ! On a retrouvé Tarzan !
Un arbre qui marche Notre guide s'imbibe de termites pour éloigner les moustiques
Saurez-vous retrouver notre guide ? Un arbre sacré qui relie la terre au ciel
Notre arme pour nous défendre contre les cochons sauvages La forêt de palmiers

Le reste de la journée est plus soft : hamac, déjeuner, mirador…, et en fin d'après-midi, Puerto Maldonado pour y découvrir le marché et la place principale. Henri nous dépose ensuite à la gare pour que nous prenions un bus à destination de Cuzco.

Jour 4 (19/07) : Cuzco

Après 12h de trajet, nous nous réveillons dans l'une des plus belles villes du Pérou. Une fois les bagages déposés à l'hôtel Samani, nous retournons dans le centre. Notre objectif : acheter les billets de train pour Aguas Calientes (la ville en bas du Machu Picchu) ainsi que les tickets d'entrée de cette cité perdue.

Infos pratiques

Avec l'aide de quelques dolipranes, qui nous aident à lutter contre le mal de l'altitude, nous pouvons ensuite profiter de la ville.

Elo s'est fait de nouvelles copines Cuzco : Viva el Peru !
Une fresque dans la ville Une statue

Jour 5 (20/07) : En route pour le Machu Picchu

La carte de la vallée sacrée des Incas

Pour rejoindre le Machu Picchu, nous choisissons de passer par la vallée sacrée des incas. Nous prenons d'abord un colectivo pour Pisac, où nous nous arrêtons découvrir le marché local.

Le village de Pisac... ... et son marché

Puis, deux autres pour Urubamba et Ollantaytambo.

Au Pérou, les animaux voyagent dans la soute La vallée sacrée des Incas

Une fois sur place, il est temps de déjeuner. Nous optons pour le Hearts Cafe qui reverse ses bénéfices dans des projets d'aide à la population locale. Puis, nous partons découvrir le bourg et sa fameuse forteresse, avant de prendre le train pour Aguas Calientes.

La forteresse d'Ollantaytambo Une rivière à Ollantaytambo
Le train pour Aguas Calientes Les rails du chemin de fer ne sont pas toute jeune

Arrivés à destination, nous posons nos affaires à l'hôtel Inti-Wasi et allons ensuite acheter les billets de bus du lendemain pour monter au Machu Picchu. Puis, direction les sources d'eaux chaudes pour terminer cette journée en beauté !

La ville d'Aguas Calientes Les sources d'eau chaude

Jour 6 (21/07) : Le Machu Picchu

Nous arrivons au sommet du Machu Picchu le midi. La vue est magnifique ! Nous croisons même quelques lamas et alpagas.

Le Machu Picchu Un lama

Après avoir profité du site toute la journée, nous redescendons à pied à Aguas Calientes, sous une pluie torrentielle. Eh oui, il pleut aussi au Pérou !

Nous terminons la soirée au Govinda, un petit restaurant sympa, ce qui est plutôt rare dans cette ville. D'ailleurs, nous avons été marqués par son infrastructure. Celle-ci est divisée en deux : la rive gauche qui est ultra-touristique et la rive droite destinée aux locaux !

Jour 7 (22/07) : Retour à Cuzco

En milieu de matinée, nous quittons Aguas Calientes pour retourner à Cuzco. Nous profitons du trajet pour aller visiter Las Salinas, une réserve naturelle de sel.

Las Salinas, une réserve naturelle de sel Las Salinas, une réserve naturelle de sel

Nous arrivons sur place le soir, puis prenons un bus de nuit pour Puno.

Jour 8 (23/07) : Puno, le lac Titicaca et les îles flottantes Uros

Il est 5h du matin quand nous débarquons dans cette ville située au bord du lac Titicaca. Nous prenons un taxi pour aller voir s'il reste de la place dans les hôtels que nous avons repérés. Ce sera notamment le cas de l'Hospedaje El Inti.

En fin de matinée, nous rejoignons le port pour y prendre un bateau, naviguer sur ce lac mythique et visiter les îles flottantes des Uros (un peuple vivant au milieu de l'eau, qui se sert des roseaux pour fabriquer ces îles atypiques).

Le lac Titicaca Des pêcheurs
Bienvenue aux îles flottantes des Uros Les îles flottantes
Les Uros Un drakkar

De retour sur la terre ferme, nous passons le reste de la journée à découvrir la ville, le marché…

Une rue de Puno Des moutons au bord du lac Titicaca
Le marché de Puno et sa viande à l'étalage Le coucher de soleil

Jour 9 (24/07) : Copacabana et l'Isla del Sol

Pour cette 9ème journée, direction la Bolivie. Nous avons réservé un bus avec Tour Peru à destination de Copacabana. Nous profitons de son retard pour discuter avec Emilie et Julien, un couple de français qui souhaitent également visiter cette ville et dormir sur l'Isla del Sol. Nous décidons d'y aller ensemble.

Une fois à Copacabana, nous prenons un bateau pour rejoindre l'île. Nous y arrivons sains et saufs malgré la surcharge évidente du nombre de passagers et l'absence de gilets de sauvetage.

Mais sur place, le plus dur reste à faire ! Nous devons grimper jusqu'en en haut de l'île pour trouver un logement, ce qui n'est pas chose facile, à plus de 4000 m d'altitude et avec les bagages à porter !

Après 1h de galère, nous pouvons enfin découvrir ce havre de paix. Nous nous baladons ainsi jusqu'au nord de l'île, avant de nous aventurer à escalader une montagne, qui selon un garde, offre une magnifique vue du coucher de soleil. Une idée quelque peu périlleuse !

La vue sur le lac Titicaca depuis Isla del Sol La vue sur le lac Titicaca depuis Isla del Sol
La vue sur le lac Titicaca depuis Isla del Sol La vue sur le lac Titicaca depuis Isla del Sol
Pas facile de grimper en haut de l'île, à plus de 4000 m d'altitude, mais nous y sommes arrivés Une bergère qui rentre ses moutons

Jour 10 (25/07) : Copacabana et La Paz

10h30 : Il est temps de quitter l'île et de retourner à Copacabana, où nous visitons la cathédrale.

La cathédrale de Copacabana Un perroquet en liberté

Nous prenons ensuite un bus pour La Paz. Sur le trajet, nous évitons de peu une embuscade. En effet, nous avons percuté deux troncs d'arbre mis en travers de la route, et sans même s'arrêter et constater les dégâts, le chauffeur est reparti au quart de tour.

Le trajet entre Copacabana et la Paz Notre bus passe la rivière grâce à une embarcation spéciale
Deux lamas qui ne demandent qu'à être tondus La Paz, capitale de la Bolivie

Une fois dans la capitale bolivienne, nous nous arrêtons déjeuner à 100% Natural où Seb, Emilie et Julien en profitent pour goûter du lama !

Nous prenons ensuite un bus de nuit à destination de Potosí, avec la compagnie Tour Copacabana, ce que nous regrettons tout le long du trajet ! En effet, bien que nous sommes toujours tous les quatre, nous ne nous sentons pas en sécurité : le chauffeur s'arrête dans des endroits lugubres, ouvre les portes, laisse monter et descendre de parfaits inconnus, ça crie… Un vrai capharnaüm !

Jour 11 (26/07) : Potosí

Il est 6h du matin, nous arrivons entiers à Potosí. Nous choisissons avec précaution un taxi pour aller en ville, essayant de démêler les vrais des faux, car il y a apparemment beaucoup de vols (nous rencontrons d'ailleurs un hollandais, quelques heures plus tard, qui vient d'en faire les frais).

La ville de Potosi est considérée comme le berceau du Charango, un instrument de musique à cordes pincées La casa de la moneda de Potosi
On trouve des associations de mineurs un peu partout en ville Une rue de Potosi

L'après-midi, nous prenons une excursion afin de nous enfoncer dans les mines de Potosí (environ 6 euros par personne, avec un guide français, à l'agence Turismo Claudia).

Nous sommes équipés pour visiter une mine de Potosi L'entrée de la mine
La descente dans les galeries est périlleuse Seb essaye son nouveau métier de mineur
Notre guide fait une offrande à la Pachamama pour qu'il ne nous arrive rien Un jeune mineur de 14 ans pose les bâtons de dynamite, avant d'aller à l'école le soir

Une visite quelque peu risquée : il faut faire attention à ne pas tomber dans les trous profonds de plusieurs mètres, les mineurs adultes étaient pour la plupart ivres, tandis que les plus jeunes (à peine 14 ans) posaient et allumaient déjà les dynamites, avant d'aller à l'école le soir. D'ailleurs, les ouvriers ont insisté pour que l'on reste à l'intérieur avant de faire sauter la dynamite !!!

Nous passons ensuite la soirée en compagnie d'Emilie et Julien, mais aussi de Marie-France et Vincent, les suisses que nous avions rencontrés en Amazonie.

Jour 12 (27/07) : Uyuni

Après 7h de pistes dans des zones désertiques, avec en prime une crevaison, nous arrivons à Uyuni en fin d'après-midi.

La route entre Potosi et Uyuni La route entre Potosi et Uyuni
La route entre Potosi et Uyuni Une petite pause forcée, le temps de changer la roue du bus qui a creuvé

Sur place, nous nous renseignons pour prendre un circuit de 3 jours/2 nuits dans le désert. Nous comparons plusieurs agences, discutons avec quelques touristes qui reviennent d'excursion et optons ainsi pour Camel Adventures (environ 70 euros par personne, tout compris).

Jour 13 (28/07) : Le désert de Uyuni

C'est parti pour 3 jours dans le désert ! 1ère étape : le cimetière de trains.

Le cimetière de trains de Uyuni Le cimetière de trains de Uyuni

Puis, le Salar de Uyuni ("désert de sel").

Le Salar de Uyuni Le Salar de Uyuni
Notre 4x4 pour notre expédition de 3 jours dans le sud de la Bolivie Le groupe au complet pour l'expédition

En fin de matinée, nous nous arrêtons déjeuner sur l'Isla Inca Huasi, une île aux cactus perdue au milieu de nulle part (on se demande encore comment c'est arrivé là !).

Vue panoramique sur le désert de sel, depuis l'île aux cactus

Nous continuons ensuite notre traversée, jusqu'à ce que Juan, notre chauffeur-guide, nous propose une séance photos quelque peu originale.

Scéance photos dans le salar Scéance photos dans le salar
Scéance photos dans le salar Scéance photos dans le salar

Le soir, direction un hôtel de sel où nous passons la nuit.

L'hôtel de sel où nous passons la nuit Deux petites boliviennes

Jour 14 (29/07) : Le désert de Uyuni

Pour cette 2e journée, changement de décor ! Plus de sel, mais des grands plateaux marron et des lagunes de toutes les couleurs.

Le désert Siloli Elo sur un rocher
Attention aux lamas ! Les rochers sont arrivés ici suite aux éruptions des volcans aux alentours
Vue panoramque sur la Laguna Hedionda (altitude 4121 m)
Les paysages changent quasiment toutes les heures Le désert Salvador Dali
La Laguna Colorada La Laguna Colorada

Le soir même, Juan nous amène dans un refuge, une sorte de caserne militaire abandonnée, perdue au milieu de nulle part, et chauffée uniquement à l'aide d'un vieux poêle, alors que la température avoisine les -10°C. En tout cas, merci à Emilie et Julien d'avoir bravé le froid et de nous avoir ramené un petit remontant !

Rien de tel qu'une bouteille de Pisco Sour... ... pour braver la nuit glaciale qui nous attend

Jour 15 (30/07) : Le désert de Uyuni

Après une négociation intense la veille, nous avons convaincu Juan de nous emmener voir la Laguna Verde. Effectivement, à cause de la neige et du retard que nous prendrions, il voulait annuler cette étape importante du circuit. Nous nous levons donc à 4h du matin pour pouvoir y aller.

Vue panoramique de la Laguna Verde. A droite, c'est la Bolivie et à gauche,le Chili et l'Argentine

Nous déjeunons ensuite à la Laguna Polques dans le désert de Chalviri, tandis que Julien en profite pour prendre un bain. Puis, nous faisons une dernière escale aux geysers Sol de Maňana, avant d'entamer le trajet du retour.

La Laguna Polques (altitude 4400 m). Bain à 35° pour Julien Escale aux geysers Sol de Maňana (altitude 4 850 m)

Le soir, nous prenons notre bus de nuit de 12h pour La Paz. Nous pensions pouvoir dormir tranquillement, mais c'était sans compter sur la route (si on peut appeler cela une route !) et un chauffeur qui n'y allait pas de main morte, malgré les blocs de pierres sur la chaussée. Un peu comme sur cette vidéo :

Et dire que des gens dormaient dans la soute !

Jour 16 (31/07) : La Paz

De bonne heure le matin, nous nous rendons à l'agence El Solario afin de réserver une descente en VTT de la calle de la Muerte, pour le lendemain.

Nous profitons ensuite du reste de la journée pour errer dans la ville, faire les marchés dont celui des sorcières, acheter quelques cartes et souvenirs (bonnets, mate de coca…), pour le soir, terminer avec Emilie et Julien, à l'Angelo Colonial, un petit resto sympa qu'ils ont découvert le midi-même.

Un bus bolivien La maison de la démocratie à La Paz
Un taxi Le marché aux sorcières et la vente de lamas séchés

Jour 17 (01/08) : La calle de la Muerte

Au programme de cette 17e journée : descendre en VTT la calle de la Muerte, autrement dit la route de la mort, et essayer de revenir vivant !

Après avoir récupéré le matériel (vélo, casque, combinaison…), nous nous dirigeons pour le col de la Cumbre, à 4700 m d'altitude. Mais là, sur le trajet, notre minibus a un accrochage avec un taxi. Même si nous ne constatons aucun dégât, nous sommes conduits au commissariat. Une heure de négociation plus tard, nous pouvons repartir.

Nous arrivons sur place en milieu de matinée. La grande descente peut enfin commencer.

Début de 4h de descente de la calle de la Muerte en VTT La corne du diable
Descente de la calle de la Muerte en VTT On est toujours vivant !

Quatre heures plus tard, nous débarquons à Coroico (1200 m d'altitude), où nous déjeunons et trinquons à la chance d'être en vie. Mais le pire est devant nous ! A peine repartis, les vélos sur le toit du minibus accrochent un câble électrique. Interdiction de descendre et de toucher les parois. Notre guide mettra plusieurs minutes à tout démêler avec un bâton de bois.

L'apéro bien mérité après l'épreuve de la calle de la Muerte A peine repartis, les vélos sur le toit du minibus accrochent un câble électrique. Notre guide mettra plusieurs minutes à tout démêler avec un bâton de bois

Le soir, rien de tel qu'un petit resto avec toute l'équipe pour fêter ça !

Le soir, rien de tel qu'un petit resto avec toute l'équipe pour fêter ça !

Jour 18 (02/08) : Arequipa

Nous quittons la capitale bolivienne pour la ville d'Arequipa, au Pérou.

Jour 19 (03/08) : Arequipa

Nous consacrons cette 19e journée à la découverte de cette ville, qui figure parmi les plus belles du pays.

Nous profitons de la matinée pour visiter le centre et organiser nos prochaines excursions : une randonnée 2 jours/1 nuit dans le canyon del Colca et une sortie en rafting, pour 50 euros par personne avec Cevitur.

L'après midi, nous nous rendons à Yanahuara, puis au mirador de Sachaca afin d'avoir une magnifique vue sur Arequipa et ses volcans.

Vue panoramique sur le volcan Misti à Arequipa

Jour 20 (04/08) : Le canyon del Colca

Nous retrouvons Emilie et Julien dans le bus qui nous emmène au canyon del Colca, le 2e plus profond du monde. Sur la route, nous nous arrêtons à Cruz del Condor, un endroit réputé pour y voir ces gigantesques oiseaux.

Le canyon del Colca Un condor

Puis un peu plus loin, commence notre périple. C'est parti pour 7h de descente, un peu de plat et un peu de montée, le tout pour dormir au fond du canyon dans l'oasis de Sangalle.

Début de 2 jours de randonnée dans le canyon del Colca L'oasis de Sangalle au fond du canyon

Jour 21 (05/08) : Le canyon del Colca

Après une courte nuit, il faut maintenant tout remonter ! Et comme la veille, notre guide nous a trouvés « lents », il décide de nous faire débuter notre ascension à 4h du matin, donc de nuit et à jeun en plus. Du grand n'importe quoi ! Heureusement, nous avons pensé à prendre à nos lampes de poche et quelques gâteaux. Finalement, nous arrivons à 8h en haut, donc largement dans les temps.

La route pour retourner à la ville d'Arequipa Un champ de lamas et d'alpagas

Sur la route du retour, nous faisons plusieurs arrêts : les sources thermales « La Calera », un restaurant touristique de Chivay, un champ de lamas et d'alpagas.

Jour 22 (06/08) : Arequipa

Pour cette 22ème journée, nous nous offrons une sortie en rafting.

Petite sortie en rafting Petite sortie en rafting

Suivi du restaurant gastronomique Chicha, géré par le chef péruvien Gastón Acurio. Au menu : cuy (cochon d'inde) et alpaga au curry pour Seb, et ceviche (poisson cru) et lomo saltado (bœuf) pour moi.

Alpaga au curry Lomo saltado

Merci à Magali et Kim, que nous avons rencontrés dans le canyon del Colca, de nous avoir donné cette bonne adresse ! D'ailleurs, nous les retrouvons le soir même avec Emilie et Julien, au Mono Blanco, pour échanger autour d'un dernier verre. En effet, il est temps pour nous de rejoindre la ville de Nazca et de laisser nos amis derrière nous.

Jour 23 (07/08) : Nazca

Il est 6h30 lorsque nous arrivons à destination. Nous déposons nos bagages à l'Hospedaje Bolívar II, avant de partir en ville nous renseigner sur les tours en avion au-dessus des lignes de Nazca. Cependant, à cause du brouillard matinal, aucun départ n'est autorisé.

Nous retournons donc à l'hôtel nous reposer un peu. Nous nous réveillons à 11h. Comme le ciel est dégagé, nous décidons de retourner voir les agences, qui malheureusement, entre temps, ont rempli leurs carnets de réservation. La poisse !

Il ne nous reste plus qu'une solution : aller en taxi jusqu'au mirador. Le gérant de notre hôtel nous propose qu'un de ses amis chauffeurs nous y conduise. De là, nous verrons trois figures : les mains, l'arbre et le lézard (coupé en deux par la Panaméricaine !).

Les lignes de Nazca : les mains Les lignes de Nazca : l'arbre

Nous lui demandons également de nous emmener visiter la nécropole de Chauchilla. Il s'agit d'un cimetière où les tombeaux ont été ouverts par les « Huaqueros », des pilleurs de tombes.

La nécropole de Chauchilla La nécropole de Chauchilla
La nécropole de Chauchilla La nécropole de Chauchilla

Jour 24 (08/08) : Ica et Huacachina

Au programme de cette journée : un bus pour Ica, suivi d'un taxi pour l'oasis de Huacachina.

L'oasis de Huacachina au milieu du désert L'oasis de Huacachina au milieu du désert

Sur place, nous négocions une chambre et une sortie buggy/sandboarding à l'hôtel Casa de Arena (une vingtaine d'euros pour deux). Après un petit plongeon dans la piscine, il est déjà l'heure de partir en buggy découvrir le désert et surfer sur ses dunes de sable.

Les dunes de sable de Huacachina Rien de tel qu'une sortie en buggy pour profiter des dunes
Seb essaye le sandboarding Petit accident avec le buggy

Attention, cette sortie n'est pas sans risque ! En effet, sur le trajet du retour, nous évitons de peu un tonneau. Résultat : une roue déjantée et un dépannage dans le désert !

Jour 25 (09/08) : Huacachina et Lima

Après une nuit rendue difficile par une fête autour de la piscine, nous prenons notre courage à deux mains et grimpons la dune de sable juste derrière l'hôtel.

Nous grimpons la dune de sable juste derrière l'hôtel Le désert à perte de vue

Nous partons ensuite pour Lima.

Jour 26 (10/08) : Lima

Nous consacrons cette avant-dernière journée à la découverte de la capitale péruvienne. Nous nous baladons ainsi dans les rues de Miraflores jusqu'à ses plages avant de rejoindre le centre-ville.

Le centre ville de Lima Le centre ville de Lima

Le soir, nous retrouvons dans un bar Florent, un ancien collègue de Seb, qui vit actuellement à Lima.

Jour 27 (11/08) : Lima

Déjà le dernier jour ! Nous en profitons pour terminer les cadeaux et prendre notre avion de retour pour la France... :-(


38 Commentaires pour "Récit d'un voyage au Perou et en Bolivie"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    Superbe voyage !
    Merci de nous en faire part :)

    RépondreRépondre
    Passionaqua.Web , le 10 avril 2012 à 09:15
  •  

    un bien beau voyage, merci pour le topo c'est toujours super pratique.

    et ça donne des envies et des idées?

    RépondreRépondre
    outak , le 10 avril 2012 à 09:34
  •  

    Oooh ! sympa le voyage.... et très bon récit !!
    Effectivement, ça donne vraiment envie =)

    RépondreRépondre
    atmoner , le 10 avril 2012 à 10:17
  •  

    Pas mal ! Vous n'avez pas trainé pour enchaîner tout ça en un mois ! Je suis parti là-bas il y a 2 ans et pas mal de paysages me rappellent de bons souvenirs ;-)

    Ca me donne envie d'y retourner ...

    RépondreRépondre
    Greg de H , le 10 avril 2012 à 13:17
  •  

    Merci.

    RépondreRépondre
    Samano , le 10 avril 2012 à 13:25
  •  

    Superbes photos ! Je lirai le texte et re-regarderai les photos plus tard avec grand plaisir !

    RépondreRépondre
    Jules , le 10 avril 2012 à 23:08
  •  

    @All : Merci a vous pour vos commentaires !

    @Greg de H : et oui, effectivement on n a pas trainé. Mais cela en vallait vraiment le coup !

    RépondreRépondre
    Elodie , le 11 avril 2012 à 09:29
  •  

    Merci pour le partage de ce beau voyage.
    Et comme dit @Jules les photos sont magnifiques.

    RépondreRépondre
    WW , le 11 avril 2012 à 22:28
  •  

    Merci pour ces superbes photos !

    RépondreRépondre
    Le petit Marocain , le 21 avril 2012 à 19:12
  •  

    bonjour,
    merci pour votre récit, le voyage était super bien pensé. Nous partons dans 3 jours pour le pérou et je voulais savoir votre sentiment concernant l'excursion canyon de la colca avec cevitur. vous les avez trouvé bien ? des reproches à faire? car on pense aussi aller les voir pour faire cette excursion. dans l'attente de votre réponse

    RépondreRépondre
    laetitia , le 15 mai 2012 à 11:19
  •  

    Bonjour,

    L'excursion dans le canyon est plutôt sympa pour les gens qui aiment marcher.

    Par contre, nous avons été déçus du guide : il ne nous attendait pas, ne faisait pas de pauses, nous parlait à peine... Du coup, à part descendre et monter, rien de très passionnant. Et comme il fallait se dépêcher (pour une raison qui nous échappe encore), nous n'avons même pas pu profiter pleinement du paysage !

    Donc, si vous pouvez, on vous conseille de tester une autre agence. Vous nous direz si c'est partout pareil ou si vous avez eu plus de chance.

    En tout cas, profitez bien de ce voyage !
    Hasta luego

    RépondreRépondre
    elodie , le 16 mai 2012 à 09:03
  •  

    Bonjour !
    J'habite a Lima depuis 2 mois et je souhaite voyager a travers le Pérou avant de rentrer en France. Je cherche un itinéraire qui me conviendrait et le votre me parait génial.
    Y a t il quelque chose que vous regrettez d'avoir fait? Aviez vous prévu a l'avance en prenant billets de bus, hotels.. ?
    Pensez vous qu'il est dangereux de faire ce trajet seule? Ou est il facile de rencontrer rapidement d'autres voyageurs?
    Votre voyage vous a couté environ cb?

    Mercii beaucoup de votre reponse a l'avance

    RépondreRépondre
    Inonyme , le 28 juin 2012 à 20:16
  •  

    @Inonyme : Bonjour,

    Mise à part le canyon de Colca que nous avons trouvé un peu difficile à faire, nous ne regrettons rien de notre voyage. Nous avons tout adoré ! Par contre, si vous n'avez pas le temps de tout faire, je vous recommande l'Amazonie, le Machu Picchu et le lac Titicaca.
    Pour ce qui est de l'organisation, nous savions où nous voulions aller, mais nous n'avions fait aucune réservation pour les bus et les hôtels. Même dans les villes touristiques, il reste toujours un peu de place quand on n'est pas trop difficile. Néanmoins, si vous allez au Machu Picchu, je vous conseille de réserver le train et l'entrée du site, car c'est vite complet.
    Sinon, je pense qu'il est moins dangereux de voyager seule au Pérou qu'en Bolivie. Après, qu'importe l'endroit, il faut toujours pendre quelques précautions de base : taxis officiels...
    Nous, nous avons eu de la chance, nous avons rencontré pas mal de monde tout au long de notre voyage et nous sommes même restés 10 jours avec un couple français.
    Et enfin, côté finances, il me semble que nous avons dépensé près de 2800€ par personne (dont 1350€ pour les billets France-Pérou / 140€ pour Lima-Puerto Maldonado). Par contre, une chose est sûre, c'est que le Pérou est plus cher que la Bolivie.
    Si vous avez besoin de plus d'infos, n'hésitez pas. Et dans tous les cas, bon voyage !

    RépondreRépondre
    elodie , le 28 juin 2012 à 21:49
  •  

    Merci de votre réponse rapide. Alors je me permets de vous exposer trois idées que j'ai. Ayant tout fait, vous pourriez me donner votre avis.

    1) Partir de Lima, faire Ica, Arequipa, Puno, Cuzco, puis rentrer a Lima. (avec tous les sites touristiques des alentours des villes citées bien sur)

    2) Partir de Lima, aller en Bolivie faire la meme chose que vous, Puno puis Cuzco.

    3) Faire le meme voyage que vous.

    J'ai entre 3 semaines et un mois de libre. Je veux voir ce qu'il y a de plus beau sans trop me speeder. Que me conseillez vous?

    (Comment reconnaitre un bon taxi?)

    Pour les guides et les tours que vous avez fait, vous avez tout prévu sur place? Je crains qu'en arrivant par exemple a Puno je ne sache pas trop comment me diriger sur les iles.. etc.

    N'y a t il pas une alternative que de marcheer 7h dans le canyon de Colca?

    Merci beaucoup !!

    RépondreRépondre
    Inonyme , le 28 juin 2012 à 21:58
  •  

    En sachant que je connais deja Oxapampa, mais il me semble que ce n'est pas autant dans la Selva que Puerto Maldonado..

    RépondreRépondre
    Inonyme , le 28 juin 2012 à 22:03
  •  

    @Inonyme : Si vous pouvez, je vous conseille de faire le même voyage que nous, bien que ce soit un peu speed. Vous pouvez peut-être enlever quelques excursions (VTT à La Paz...) pour gagner quelques jours ?!
    Pour les taxis, il faut regarder dans les guides touristiques. Souvent, ils vous donnent le nom de ceux qui sont officiels. Sinon, il faut demander aux policiers ou aux passants. Mais, vous pouvez aussi vous déplacer en colectivo, ce qui sera plus sûr et moins onéreux.
    En ce qui concerne Puno, il faut aller sur le port, qui est bien indiqué. De là, vous pourrez négocier la visite des îles.
    Enfin, pour le canyon de Colca, il est possible de prendre une mule, ce qui est moins fatiguant mais plus impressionnant puisque généralement, elles frôlent les ravins. Après, à pied, c'est faisable si vous êtes un peu sportive. Sinon, vous pouvez faire un mixte des deux. En tout cas, prenez une excursion avec un guide pour vous orienter à l'intérieur.
    Et profitez en bien !

    RépondreRépondre
    Elodie , le 30 juin 2012 à 11:40
  •  

    Bonjour,

    Tout d'abord merci pour ce récit de voyage qui donne envie...d''autant plus que nous partons au Pérou dans 15 jours pendant quasiment un mois et nous projetons également d'arriver à Lima puis de prendre un avion pour Puerto Maldonado, d'ailleurs certainement vers le lodge Estancia Bello Horizonte (visiblement vous avez apprécié?)
    Après, nous irons à Cuzco en avion (mais qu'avez-vous pensé du bus, vous l'avez pris de nuit?) où nous resterons une petite semaine (nous voulons prendre notre temps) puis nous rendre à La Paz, à Copacabana et revenir au Pérou vers Arequipa, Cañon del Colca, Nazca,Ayacucho puis Lima pour visiter et reprendre notre avion de retour.
    Nous aurions voulu connaître la compagnie avec laquelle vous avez voyagé pour vous rendre de La Paz à Arequipa, si vous en avez été satisfaits et la durée du trajet. Je suppose que le car s'arrêtait à Copacabana, certainement à Puno avant de se rendre à Arequipa? Etait-ce un bus de nuit?

    D'avance merci pour vos précieux conseils.
    Laure et Julien

    RépondreRépondre
    Laure et Julien , le 3 juillet 2012 à 15:10
  •  

    Merci de votre réponse! Alors mon dilemme est de choisir entre faire la Bolivie (le desert de sel a l'air magnifique) et de ne pas faire Arequipa et Ica, ou bien de ne pas faire la Bolivie et de faire Arequipa et Ica..
    Votre auberge a Puerto Maldonado etait bien? J'ai vu que les prix sont un peu élevés mais j'imagine que pour pouvoir dormir dans la Selva et non pas dans la ville de PM, j'aurai du mal a trouver pour pas cher..?

    Merci beaucoup :)

    RépondreRépondre
    Inonyme , le 3 juillet 2012 à 20:46
  •  

    @Laure et Julien : Bonjour,

    Rien que d'entendre ce que vous allez faire, ça me rappelle de bons souvenirs et ça me donne envie d'y retourner !

    En ce qui concerne la estancia Bello Horizonte, effectivement nous avons adoré : dépaysement total, accueil super sympa, repas originaux de très bonne qualité...

    Pour rejoindre Cuzco, nous avons pris un bus de la compagnie Machu Picchu via le Bello Horizonte, et franchement, les 12 heures de trajet sont passées vite. Nous avons dormi quasiment tout le long.

    Sinon, pour faire La Paz - Arequipa, nous avons pris un bus de jour avec la compagnie Nuevo Continente, mais c'est assez long comme trajet (10h). Peut-être qu'un bus de nuit serait pas mal ?! Nous avons fait quelques arrêts, notamment à la frontière où nous avions un peu de temps pour passer les contrôles et la douane, mais aussi pour rejoindre une gare routière où nous attendait un 2e bus à destination d'Arequipa. Après, nous avons fait ça de jour, donc je ne sais pas comme cela fonctionne la nuit.

    En espérant vous avoir un peu aidé,
    Elodie

    RépondreRépondre
    elodie , le 3 juillet 2012 à 22:09
  •  

    @Inonyme : Si je devais choisir (mais cela ne concerne que moi), je prendrais le désert de sel. C'est vraiment exceptionnel et magnifique. En 3 jours, nous avons vu des paysages très différents et improbables (une île aux cactus perdue au milieu du sel, des lagunes de toutes les couleurs...). Nous avons même dormi dans un hôtel de sel ! Je ne suis pas sûre qu'il y ait beaucoup d'endroit dans le monde qui offre autant de diversité en si peu de kilomètres.
    Cela ne veut pas dire que nous n'avons pas aimé Arequipa et ses habitants, loin de là ! Mais cela reste une grande ville, et si vous cherchez une expérience inédite et inoubliable, vous la trouverez dans le désert.

    Sinon, pour l'Amazonie, c'est vrai que c'est un peu plus cher de dormir dans les lodges (environ 60€ par jour tout compris - repas, excursions...). Outre le côté pratique, je pense que c'est plus sympa et plus dépaysant que la ville. En tout cas, pour le Bello Horizonte, nous ne regrettons pas d'y avoir été. Nous avons adoré notre guide, les repas, la cabane, les excursions... Et en plus, les bénéfices sont reversés à l'orphelinat de Puerto Maldonado ! Que dire de plus...

    J'espère que cela vous aidera...

    RépondreRépondre
    elodie , le 3 juillet 2012 à 22:38
  •  

    Je vous remercie beaucoup, vous m'avez beaucoup aidé!!

    Bonne continuation

    RépondreRépondre
    Inonyme , le 3 juillet 2012 à 22:43
  •  

    Elodie,

    Nous vous remercions beaucoup pour vos réponses et les conseils donnés, cela nous aide grandement à peaufiner notre itinéraire.
    Laure et Julien

    RépondreRépondre
    Laure et Julien , le 3 juillet 2012 à 23:31
  •  

    Bonjour, vous souvenez vous du tarif du vol intérieur lima - puerto maldonado?

    d'avance merci
    ++

    RépondreRépondre
    Calagane , le 25 octobre 2012 à 12:11
  •  

    @Calagane : 198.50 $ US, soit environ 140€ par personne en 2011 (le taux de change à changé depuis) avec la compagnie StarPeru. On avait acheter nos billets seulement 2 mois à l'avance.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 25 octobre 2012 à 12:30
  •  

    @pti-seb : merci de ta célérité.
    ++

    RépondreRépondre
    Anonyme , le 25 octobre 2012 à 23:04
  •  

    Je pars la semaine prochaine pour 5 semaines! je vais suivre vos trace je pense..

    RépondreRépondre
    Nono , le 12 juin 2013 à 06:29
  •  

    @Nono : La chance !!!

    Profite bien et n'hésite pas à nous redire comment s'est passé ton voyage.

    Bonnes vacances,
    Elodie

    RépondreRépondre
    Elodie , le 12 juin 2013 à 08:49
  •  

    Bonjour !
    Nous envisageons cet été avec ma femme de faire un séjour d'environ six semaines au Pérou. Au départ il s'agissait de faire Pérou et Bolivie. Mais lors d'un précédent, (Nord de l'Argentine, un peu le Chili (San Pedro de Atacama), et raid 4x4 dans le sud Lipez et désert Uyuni (Bolivie), nous avons déjà abordé la Bolivie et nous pensons nous limiter au Pérou.
    Nous nous posons certaines questions sur la sécurité pendant le voyage, car comme vous (malgré le fait que nous n'ayons pas le même âge !) nous voyagerons sac à dos en libre.
    Quels sont les renseignements ou conseils que vous pouvez nous donner?
    PS : Votre site est vraiment très intéressant et fort bien documenté!
    Amicalement,
    Alvaro74

    RépondreRépondre
    Alvaro74 , le 4 janvier 2014 à 12:01
  •  

    @Alvaro74 : @Alvaro74 : Bonjour,

    Effectivement, si vous êtes déjà allés dans le désert d'Uyuni, il n'est peut-être pas nécessaire de faire la Bolivie (sauf si vous aimez les sensations fortes et que vous voulez descendre la calle de la muerte en VTT ou visiter une mine).

    En tout cas, nous nous sommes davantage sentis en sécurité au Pérou. Mais comme beaucoup de pays, il faut quand même rester prudent. Attention aussi aux faux taxis.

    Côté trajet, si vous pouvez, faites l'Amazonie (c'est vraiment extraordinaire !). A ne manquer également le Machu Picchu et la vallée sacrée des incas, le lac Titicaca (il y a plusieurs îles où vous pourrez dormir), Arequipa et le canyon del Colca (mais là, il faut aimer marcher), Nazca et Huacachina. Renseignez-vous aussi sur le Nord, il me semble qu'il y avait des trucs sympas à faire.

    Si vous avez besoin de plus d'infos, n'hésitez pas !
    Elodie

    RépondreRépondre
    Elodie , le 4 janvier 2014 à 12:42
  •  

    Bonsoir !
    Je suis un passionné de photographie et j'utilise la plupart du temps un 24x36 canon 550 d avec un zoo 18/270.
    J'aimerai savoir quel type de matériel vous avez utilisé pour faire vos clichés et s'il vous paru risqué d'exposé un matériel photo trop voyant.
    Amicalement,
    Alvaro74

    RépondreRépondre
    Alvaro74 , le 6 février 2014 à 19:13
  •  

    @Alvaro74 : Bonjour,

    Nous avions seulement un petit nikon coolpix L21 (facile à porter, à cacher et qui ne craint rien).

    Nous avons rencontré quelques personnes avec de beaux appareils photo, mais en rentrant en France, nous avons appris que l'une d'entre elle se l'était fait voler en Bolivie. Je ne sais pas si vous souhaitez partir au Pérou ou en Bolivie, mais dans les 2 cas, il faut rester prudent.

    C'est vrai que c'est sympa d'avoir de beaux clichés, donc si vous prenez le risque de l'emmener (et de le perdre), n'hésitez pas aussi à faire des sauvegardes régulières de vos photos.

    Good Luck !

    RépondreRépondre
    Elodie , le 7 février 2014 à 10:20
  •  

    Un grand MERCI d'avoir partagé cette expérience. Nous revenons aujourd'hui d'un séjour d'un mois au Pérou et en Bolivie. Nous nous sommes largement inspirés de votre récit. Un gros regret : ne pas avoir pu faire le désert d'Uyuni pour cause de grèves.

    RépondreRépondre
    Des voyageurs suisses , le 5 août 2014 à 21:37
  •  

    @Des voyageurs suisses : Génial ! Je suis ravie que ce récit ait pu vous aider.
    Dommage pour le désert d'Uyuni. Par contre, il est possible de le faire depuis le Chili. Peut-être que cela vous donnera une idée de votre prochain voyage ?
    Amicalement,
    Elodie

    RépondreRépondre
    Elodie , le 25 août 2014 à 08:35
  •  

    Un itinéraire très intéressant !

    RépondreRépondre
    alexis , le 21 mars 2015 à 21:44
  •  

    Que de souvenirs en voyant ces photos ;) ! J'y suis allé il y a peu et c'était fabuleux...

    RépondreRépondre
    Ronron , le 25 juin 2015 à 16:42
  •  

    Bonjour !
    merci pour avoir partagé ce recit, super source d inspiration pour mon voyage de septembre !
    par contre j ai une petite question : après avoir profité de la nature au milieu du pantanal brésilien, et que je vois qu il y a des piscines en Amazonie da s les lodges, j ai peur de me retrouver à dysneyland... qu en penses tu?..

    encore merci!!!
    +++

    RépondreRépondre
    jeanseb , le 13 juillet 2015 à 16:43
  •  

    Bonsoir,
    Super récit, mais question budget, ça donnait quoi ? Je sais que les prix ont pu évoluer, mais cela permettrait d'avoir une idée...
    Merci

    RépondreRépondre
    Justine , le 26 novembre 2016 à 20:48
  •  

    @Justine :

    Bonjour,

    Au total, en faisant plutôt attention, nous en avions eu pour 2800€ par personne :
    - 1350€ le billet d'avion Paris-Lima
    - 140€ le billet d'avion Lima-Puerto Maldonado
    - 1310€ sur place

    C'est l'un des voyages qui nous a coûté le plus cher, mais aussi l'un des plus beaux ;-)

    RépondreRépondre
    Elodie , le 27 novembre 2016 à 10:44
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité red hat redhat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum