Ubuntu 10.10 Maverick Meerkat


Ubuntu 10.10
Après six mois de travail, l'équipe de développeurs du projet Ubuntu nous propose aujourd'hui une nouvelle version de leur distribution. Il s'agit d'Ubuntu 10.10 Maverick Meerkat, un nom qui veut dire à la fois "non-conformiste" (maverick) mais aussi rapide et social, comme le meerkat, un animal vivant dans le sud de l'Afrique. Partons, sans plus attendre, analyser la liste des nouveautés incluses.

Ubuntu 10.10

1. Les différentes versions

Voici la liste des différentes versions disponibles au téléchargement :

  • la version Desktop (1 CD) qui fait également office de live-cd
  • la version Netbook (1 CD) spécialement dédiée aux ultra-portables
  • la version Serveur (1 CD)
  • la version DVD

Pour télécharger Ubuntu 10.10, vous pouvez vous rendre directement sur la page officielle :
releases.ubuntu.com

Si vous souhaitez upgrader votre système depuis une Ubuntu en version 10.04, ouvrez un terminal et lancez la commande suivante, après avoir sauvegardé vos données :

update-manager -c -d

2. Installation et premier démarrage

Le nouvel installateur d'Ubuntu 10.10 est une belle surprise. Celui-ci se dote désormais d'un nouveau design et de nouvelles diapositives, qui défilent grâce a un effet de slideshow. Mais la vraie nouveauté réside surtout dans la possibilité de choisir la langue, le nom de l'utilisateur ou encore le mot de passe durant la copie des fichiers système. Voici une vidéo de démonstration qui met tout cela en évidence :

Vous remarquerez au passage la possibilité de cocher la case "Installer ce logiciel tiers". Celle-ci active l'installation automatique des codecs MP3 et de Flash.

Bref, avec ce nouveau procédé, la durée d'installation d'Ubuntu est encore plus courte qu'auparavant. Nul doute que cette façon de faire sera reprise, un jour, par Microsoft ou Apple.

Concernant le temps de démarrage, pas de changement notable. Chez moi, je suis toujours sous la barre des 20 secondes avec ma nouvelle configuration. J'obtenais les mêmes résultats avec la version 10.04.

3. Les Artworks

Pour la partie Artwork, on notera quelques changements positifs pour le thème Ambiance. En revanche, le fond d'écran par défaut n'évoque rien de spécial et est plutôt décevant. Je vous invite d'ailleurs au passage à vous rendre dans la partie wallpaper de Tux-planet, si vous voulez le changer pour quelque chose d'un peu mieux.

Thème Ubuntu 10.10

Dernier point important concernant l'aspect graphique, une nouvelle police par défaut appelée "Ubuntu Font" a été ajoutée. Celle-ci est publiée sous la licence Ubuntu Font Licence 1.0, une sorte de licence GPL pour police de caractères.

Ubuntu Font

Il est possible de l'admirer, plus en détail, en lançant cette commande dans un terminal :

gnome-font-viewer /usr/share/fonts/truetype/ubuntu-font-family/Ubuntu-R.ttf

4. Les nouveautés

Passons sans plus attendre à la partie la plus intéressante, la liste des nouveautés apportées par Ubuntu 10.10.

Ubuntu Software Center 3.0

La logithèque Ubuntu continue de progresser et est maintenant disponible en version 3.0.

Ubuntu Software Center 3.0

Voici une liste rapide des améliorations apportées :

  • apparition d'un historique des logiciels installés
  • ajout d'une section "logiciel stars" et "nouveautés" (cf. capture ci-dessus)
  • intégration des liens apt:// (exemple cliquez ici pour installer VLC)
  • possibilité d'installer des paquets .deb individuellement
  • apparition d'une section "logiciels payants"
  • affichage de la liste des addons disponibles, en relation avec le logiciel que vous souhaitez installer (cf.capture ci-dessous, où l'on peut voir qu'il existe deux addons pour VLC)

Ubuntu Software Center 3.0

On retrouve également cette liste de paquets suggérés, lorsque l'on utilise apt en ligne de commande :

$ sudo apt-get install vlc
...
Suggested packages:
mozilla-plugin-vlc videolan-doc

Concernant l'apparition des logiciels payants, cet aspect a fait beaucoup couler d'encre. Personnellement, je suis pour, tant que l'on nous propose des logiciels libres payants. Ce qui malheureusement ne semble pas être la direction prise par Canonical.

Un nouveau menu de gestion du son

Le menu qui permet de gérer le son offre maintenant la possibilité de gérer la musique que vous écoutez. Que ce soit avec Amarok ou Rhythmbox, de nouveaux boutons sont là pour lancer la lecture, avancer ou reculer dans la liste des chansons. Les pochettes d'albums apparaissent aussi de façon automatique.

Un nouveau menu de gestion du son

Une barre permettant de caler la chanson à un endroit précis aurait été un petit plus. Ce sera peut-être pour une prochaine version.

Unity : une nouvelle interface pour les netbooks

Canonical a beaucoup travaillé sur une nouvelle interface "légère" pour Netbook appelée Unity. L'objectif de celle-ci est d'offrir un accès rapide à Internet, un peu comme le fera Chrome OS.

Unity : une nouvelle interface pour les netbook

Celle-ci est disponible dans la version Netbook d'Ubuntu. Mais on peut également l'installer, sur les versions classiques, avec la commande suivante :

sudo apt-get install unity

Le support du Multitouch

Le support du Multitouch a été amélioré et quelques applications Gtk devraient prendre en charge les nouvelles API, afin de permettre aux utilisateurs de piloter les logiciels avec le bout de leurs doigts. Evince et Unity bénéficient par exemple de ces avancées technologiques :

Le meta-paquet qui gère tout ça s'appelle uTouch et il s'installe comme ceci :

sudo apt-get install utouch

Attention tout de même, la maturité de ce système ne devrait pas être visible avant la sortie d'Ubuntu 12.04.

Les applications installées par défaut

Alors là, c'est assez marrant. Vous vous rappelez, avec Ubuntu 10.04, The Gimp avait laissé sa place au logiciel F-Spot. Et bien avec Ubuntu 10.10, on recommence, et ce coup-ci, c'est Shotwell qui devient l'application de gestion d'images par défaut, à la place de F-Spot. Sinon côté environnement KDE, on notera l'arrivée de Rekonq comme navigateur web par défaut.

5. Les autres nouveautés en vrac

  • Utilisation du noyau Linux 2.6.35
  • OpenOffice.org passe à la version 3.2
  • Firefox 3.6
  • Gnome 2.32
  • KDE 4.5

6. Conclusion

Si vous avez bien lu l'introduction, Ubuntu 10.10 se voulait sociale et non-conformiste, grâce à son nom de code : Maverick Meerkat. Il est vrai que cette nouvelle version ne suit plus les mêmes règles que les autres distributions, avec notamment l'introduction du dépôt partenaires rempli de logiciels propriétaires, et la possibilité désormais d'acheter des applications payantes, par forcément libres. Ce nouvel aspect risque de déplaire à beaucoup de puristes du logiciel libre, ça c'est certain !

Côté social, il n'y a aucune nouveauté par rapport à Ubuntu Lucid Lynx. Du coup, on ne comprend pas trop le slogan basé sur le meerkat, l'animal censé être rapide et social...

Pour le reste, le bilan est plutôt positif. Les nouveautés, même si elles ne sont pas légion, sont plus qu'appréciables et de qualité.


20 Commentaires pour "Ubuntu 10.10 Maverick Meerkat"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    Décevant tout ça ... c'est plus linux quoi !

    RépondreRépondre
    Kegeruneku , le 10 octobre 2010 à 12:16
  •  

    Juste pour préciser : Un "Meerkat" ce dit Suricate en bon françois de chez nous ;p .

    RépondreRépondre
    Maeln , le 10 octobre 2010 à 12:25
  •  

    Entièrement d'accord!
    Enfin un Blog qui dénonce le fait de la dégradation de cette distribution :-(
    C'est dommage, car comme je l'explique sur mon blog, beaucoup de gens sont sur Ubuntu par soucis de simplicité d'utiliser du GNU/Linux, mais ca commence peu à peu à devenir du Apple avec un app store like :-(

    RépondreRépondre
    Blusky , le 10 octobre 2010 à 12:26
  •  

    Je rappel quand même que le dépôt partenaire d'Ubuntu (le dépôt où il y a Skype, les logiciels Adobe proprio ...) n'est pas activé par défaut, donc sur ce point ça va encore. Libre à l'utilisateur de faire son choix et de l'activer ou non.

    Par contre, moi je serais à la place de Canonical, dans la logithèque Ubuntu je ne vendrais que des logiciels libres payants et gratuits. Avec une logithèque aussi populaire que la leur, elles devrait booster les ventes sans problème. Ce qui par la suite devrait attirer les développeurs et les forcera à faire du code libre.

    Pour ce qui est de l'activation de Flash et des codecs MP3 à l'installation, moi je suis pour, même si cela peut vous paraître bizarre, c'est chiant de devoir les installer à chaque fois. Sur ce point, je ne pense pas que ce soit à Ubuntu de faire le forcing, mais aux sites web d'arrêter d'utiliser cette techno. Le jour ou tout le monde utilisera HTML5 pour la vidéo et le reste, on pourra virer Flash une bonne fois pour toute.

    Concernant le MP3, c'est plus compliqué par contre vu le nombre d'appareils électronique qui n'utilisent que ce format...

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 10 octobre 2010 à 12:45
  •  

    Bel article, merci.
    Personnellement je n'essayerais pas cette version car avec leur nouveau Ubuntu Store et compagnie j'ai l'impression d'être retourné sous MS :-/
    Voilà après plus de trois ans avec cette distribution j'ai finalement migré vers Debian simplement par principe.
    A+

    RépondreRépondre
    Virtualmix , le 10 octobre 2010 à 13:59
  •  

    Je suis assez critique en général sur Linux et en particulier sur Ubuntu, mais dire que cette distribution ne s'améliore pas est vraiment surprenant... Elle devient de plus en plus rapide, de plus en plus stable, avec une meilleure ergonomie... Bref, c'est mieux... En Ubuntu... Son succès ne m'étonne donc pas, tout comme ses limites... Mais c'est le même processus, version après version, qui est peaufiné... On aime, on aime pas, mais on sait à quoi s'attendre !

    RépondreRépondre
    FabriceV , le 10 octobre 2010 à 16:45
  •  

    @FabriceV : hum, j'ai jamais dit qu'elle ne s'améliorait pas, au contraire...

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 10 octobre 2010 à 18:01
  •  

    Je trouve que c'est trés bien que Ubuntu aille dans cette direction. Cette distribution permet de de-geekisé (GNU/)Linux. Ensuite si les purs et durs ne s'y retrouve pas, il y a plein d'autres distrib qui permettent de répondre à toutes les envies de chacun : Fedora, Arch voire Débian !!! Il faut voir dans Ubuntu une distrib moins prise de tete pour ceux qui sont tenté par le monde du libre. Je pense que ça ne peut que faire du bien. La diversité des distrib permet à tout le monde de s'y retrouver.

    RépondreRépondre
    Muy_Bien , le 11 octobre 2010 à 11:35
  •  

    Note : disparition dans le menu "Système" de l'entrée pour accéder à l'édition des dépots. Obligé de passer par Synaptics ou la logithèque en voulant faire du "easy-access". Non pas que je l'utilise souvent, mais pour moi c'est un point négatif (ou alors j'ai loupé quelque chose quelque part, je ne dis pas que ça soit impossible).

    RépondreRépondre
    Plonk , le 11 octobre 2010 à 11:44
  •  

    :) why not this picture!

    RépondreRépondre
    ahmed KARMAOUI , le 11 octobre 2010 à 13:45
  •  
    Dere011 , le 11 octobre 2010 à 14:09
  •  

    Thank you!!! it's look great with background I proposed :P

    RépondreRépondre
    ahmed KARMAOUI , le 11 octobre 2010 à 19:37
  •  

    Sympa cet article, il résume très bien les nouveautés de cette nouvelle version !
    Petit question : sur le point "Un nouveau menu de gestion du son" quel est le thème GTK utilisé pour gnome ?

    RépondreRépondre
    crash , le 11 octobre 2010 à 21:52
  •  

    Sauf que Ubuntu, ou peut importe la distrib disons 'Linux' tout court, sera toujours prise de tête car il y a "toujours quelque chose qui ne fonctionne pas".

    Et ptiSeb qui dit video html5 et on vire le flash il est marrant.
    (http://apiblog.youtube.com/2010/06/flash-and-html5-tag.html)

    Je comprends pas cet engouement pour le 'libre', une appli proprietaire peut être d'une excelente qualité, justement parce qu'il y a du budget, pourquoi cette convoitise pour les sources ?

    La perso je suis sous ubuntu, entre ma souris qui est saccadée, certains sites dont la restitution est foireuse sous ubuntu et pas sous windows(ca j'ai pas compris, la police peut etre ?) et j'en passe.

    RépondreRépondre
    Eagle , le 11 octobre 2010 à 23:19
  •  

    @crash : aucune idée, j'ai prit l'image depuis Google images.

    @Eagle : visiblement, tu n'a pas encore compris les avantages du logiciels libres, un jour peut-être. En attendant, utiliser Ubunu comme tu essaye de le faire est le bon chemin.

    Pour tes problèmes, je dirais que pour la souris je tenterais d'installer les pilotes propriétaires (nvidia ou ati) et pour les sites web, essaye de baisser la taille de la police.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 12 octobre 2010 à 08:23
  •  

    Merci pti-seb,

    J'ajouterai, sans vouloir troller, qu'énormément de monde rencontre également des petits problèmes sous windows (je sais de quoi je parle, j'en dépanne tous les jours !). Pour Ubuntu, c'est pareil, ça ne se passe pas toujours bien non plus pour tout le monde, et sur tous les types de machine et il faut apprendre à apprivoiser la bête. On en découvre tous les jours, et après un certain temps d'acclimatation c'est QUE DU BONHEUR ! ... j'ai plusieurs collègues qui ont comme moi définitivement laissé tomber windows pour se mettre à Ubuntu, du moins au boulot. Après je suis bien d'accord que windows (wine ou dans une machine virtuelle) est parfois nécessaire pour quelques applis spécifiques.
    Après c'est à toi de te faire une idée, de te faire aider en t'appuyant sur la grande communauté (et particulièrement forum.ubuntu-fr.org) qui ne manquera jamais de te donner un coup de main en cas de besoin, si tu t'adresses à elle cordialement bien sûr... mais rappelle toi qu'il y a toujours une solution à ton problème sous Ubuntu en plus généralement GNU/Linux !

    RépondreRépondre
    crash , le 12 octobre 2010 à 10:07
  •  

    Au moins j'aurai essayé, mais non, pour moi le Suricate ne passe pas. Retour à mon Lynx, que ce soit en desktop ou netbook.

    Unity ; grosse blague, programme limite en bêta encore. Lourd, pas du tout réactif, du eyecandy sans plus, moins lisible que UNR 10.04 (enfin, ce n'est qu'un avis personnel, mais le constat est simple : ça rame à mort, les miniatures mettent des plombes à charger, ...)

    Globalmenu : prise en main foireuse, on voit l'effort par rapport aux versions bêta d'avant, mais je trouve que ce n'est toujours pas ça. Manque de clarté, MacOS-like au rabais, j'accroche pas.

    Menu Rythmbox + son : là, franchement, j'ai été conquis. D'ailleurs, retourné sous Lucid il m'a manqué ! (économie d'un emplacement dans la zone de notification, j'adopte tout de suite) Y aurait-il moyen d'y avoir droit sous Lucid ?

    Software Center 3.0 : l'amélioration centralisée est vraiment pas mal, orientée totalement pour les nouveaux utilisateurs complètement hermétiques au bidouillage, qui ne veulent rien comprendre à leur OS et ont besoin uniquement d'une jolie interface qui leur économise la réflexion logique de certaines actions. Enfin, je trouve que les "Logiciels payants" sont une pure ignominie, mais que la proposition de paquets est elle bien pratique.

    GDebi : MAIS OÙ QU'IL EST ? Je sais, USC remplace, etc. Mais zut ! C'est une machine à gaz ce truc. Faut quelque secondes pour lancer Gdebi et installer le programme qui-va-bien. Avec le Center, j'ai l'impression de perdre quelques secondes à fixer mon fond d'écran quand je suis en phases d'installations. Énervant.

    Nouveau kernel : absolument rien à redire, pas de plantages.

    nVidia 260.19.12 + X.Org 1.9 + Compiz-Fusion = (au.Secours && me.Help)

    Dans l'ordre : ça va très bien. Redémarrage. "compiz --replace" ; ça semble marcher. Redémarrage. Outch, c'est moche (thème de base façon root appliqué). "metacity --replace". Tout redevient normal. Redémarrage. Ecran noir + striures vertes (le logo nVidia ?), impossible d'afficher tty, bloquage après Plymouth.

    Nautilus Elementary par contre donne bien mieux sous Meerkat ! Pas vraiment compris pourquoi, mais c'est pas bien méchant comme différence.

    Programme d'installation : complètement opaque, on va vers plus de simplicité c'est certain, je n'ai pas vu de possibilité pour changer l'installation de GRUB, ... même l'installateur de Windows est plus complet ! Note : l'activation possible du wifi est par contre très pratique pour faire automatiquement les quelques mises à jour de dépots de langue, etc.

    Le son : sur ma mobo P6T Deluxe V2, je n'arrive toujours pas à switcher automatiquement sur mes écouteurs quand je les branche (ou switcher dessus manuellement pour ne pas avoir les débrancher, vu que le jack en facade - du moins j'y parviens sous Windows avec Soundmax - peut être indépendant). Quelqu'un s'y connait il assez, a la même mobo et a pu solutionner ce fâcheux problème ? J'ai recompilé les drivers ALSA en version 1.0.23, mis à jour les headers (blackport), j'avoue ne plus savoir quoi faire.

    plonk@Maurice:~$ uname -r
    2.6.32-25-generic

    plonk@Maurice:~$ cat /proc/asound/version
    Advanced Linux Sound Architecture Driver Version 1.0.23.
    Compiled on Oct 18 2010 for kernel 2.6.32-25-generic (SMP).

    plonk@Maurice:~$ lspci | grep -i audio
    00:1b.0 Audio device: Intel Corporation 82801JI (ICH10 Family) HD Audio Controller

    plonk@Maurice:~$ cat /proc/asound/card0/codec#* | grep Codec
    Codec: Analog Devices AD1989B

    Bref, je réessaierai peut-être, mais je crois que ça sera dorénavant "LTS et rien d'autre".

    RépondreRépondre
    Plonk , le 19 octobre 2010 à 18:34
  •  

    Salut!

    Question : en passant de ma Luci à Meerkat via le gestionnaire de mise à jour, devrai-je à nouveau désinstaller tous les logiciels embarqués par défaut et qui ne m'intéressent pas (gwibber, memenu, gnome-panel...), ou alors l'installateur "verra-t-il" que mon /home en est débarrassé et zappera ainsi leur installation?

    Car c'est pénible tous les 6 mois de passer deux heures à faire une MAJ pour ensuite gratter dans tous les coins les trucs inutiles collés par défaut!

    RépondreRépondre
    Ogu , le 25 octobre 2010 à 14:57
  •  

    @Ogu : normalement, le système de mise à jour ne s'occupe que des paquets déjà présent sur le système. Donc il ne devrait pas te remettre les logiciels comme gwibber & co.

    Ex :

    sudo apt-get remove gwibber indicator-me ...

    Sinon, je te conseille de mettre au point une ligne de commande qui enlève tout ce dont tu n'as pas besoin et de la mettre de coté. Ensuite, après chaque installation, tu n'as plus qu'à la lancer et le tour est jouer en quelques minutes.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 26 octobre 2010 à 13:23
  •  

    Merci de ta réponse!

    L'idée du script "permanent" de désinstallation est bonne, j'aurais du y penser!

    A bientôt.

    RépondreRépondre
    Ogu , le 26 octobre 2010 à 15:24
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité redhat red hat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum