Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot


Ubuntu 11.10
Ubuntu 11.10 est disponible depuis aujourd'hui. Cette nouvelle version se nomme Oneiric Ocelot, un terme qui fait référence à un petit chat sauvage des Amériques. Avec la précédente version, les développeurs avaient tenté de nous imposer leur nouvelle interface Unity, concurrente directe de Gnome Shell et pas forcément appréciée des utilisateurs. Partons sans plus attendre voir si des améliorations ont été faites sur cette dernière et quelles sont les nouveautés pour les utilisateurs.

Oneiric Ocelot, un terme qui fait référence à un petit chat sauvage des Amériques

1. Les différentes versions

Voici la liste des différentes versions disponibles au téléchargement :

  • la version Desktop (1 CD) qui fait également office de live-cd
  • la version Serveur (1 CD)
  • la version DVD

Une petite nouveauté : Ubuntu 11.10 prend maintenant en charge les architectures ARM pour la version serveur. Il s'agit là d'un choix judicieux, car les processeurs ARM sont moins gourmands en consommation électrique et devraient être de plus en plus présents dans les datacenters. Plus d'informations sont disponibles ici.

Si vous souhaitez upgrader votre système depuis une Ubuntu 11.04, ouvrez un terminal et lancez la commande suivante, après avoir sauvegardé vos données :

update-manager -c -d

2. Installation et artworks

A l'installation, on remarquera un seul changement : il est possible de se prendre en photo avec sa webcam (si vous en possédez une), lors de la création de votre compte utilisateur.

Ubuntu 11.10 - Se prendre en photo avec sa webcam pendant l'installation

Si l'on regarde de plus près, la photo est en fait enregistrée dans un fichier image qui se nomme .face et qui se situe à la racine de votre homedir. Celle-ci servira par la suite d'avatar pour tout un tas d'autres applications.

Concernant les thèmes et artworks, rien à changer depuis Ubuntu 11.04. Même pas le fond d'écran qui date de plus d'un an, mais vous pouvez toujours faire un tour dans notre section dédiée aux wallpapers pour le changer.

3. Les principales nouveautés

LightDM

Le gestionnaire de connexions GDM a disparu pour laisser sa place à LightDM, un logiciel similaire mais qui est beaucoup plus léger. Il offre aussi plus de possibilités en terme de modifications, comme la prise en charge des animations 3D.

Ubuntu 11.10 - Le nouvel écran de connexion LightDM

On remarquera au passage qu'un clavier virtuel est disponible pour les tablettes tactiles et une icône s'affiche si jamais vous êtes sur le mode majuscule :

Ubuntu 11.10 - Un icône s'affiche si votre clavier est en majuscule

Unity

L'interface Unity a subi quelques changements, mais qui restent minimes dans leur ensemble. Il y a d'abord l'accès au dashboard, qui ne se fait plus en déplaçant la souris en haut à gauche, mais en cliquant sur une icône dédiée de la barre latérale. C'est encore moins pratique qu'avant.

Ubuntu 11.10 - L'accès au Dashboard se fait par un icône spécial

Ensuite, on remarque l'ajout de nouvelles "Lens" ou "Lentilles", qui permettent de filtrer les recherches d'applications ou de fichiers.

Ubuntu 11.10 - Les lens permettent de filtrer les résultats

Pour info, on peut toujours désinstaller Unity et utiliser une session Gnome Classique ou alors installer Gnome Shell. Mais leur intégration n'est pas super. Pour l'interface classique par exemple, on ne peut pas déplacer certains applets comme le calendrier. Et pour Gnome Shell, il manque tout un tas de trucs comme Evolution ou Sushi. Les paquets seront donc à installer manuellement avec apt-get.

Voici un exemple de commande à utiliser pour une meilleure intégration de Gnome Shell :

sudo apt-get install evolution gnome-sushi gnome-tweak-tool

Et pour bénéficier de Gnome Documents, accrochez vous, il faut passer par des dépôts non officiels :

sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/gnome3
sudo apt-get update
sudo apt-get install gnome-documents

Vous l'aurez compris, si vous voulez utilisez autre chose qu'Unity, il vaux mieux choisir une autre distribution...

Un nouveau menu de session et un nouveau panneau de configuration

Les choix disponibles dans le menu de session (en haut à droite de l'écran) ont été revus. On propose maintenant de configurer votre imprimante ou votre webcam, mais aussi, tout un tas d'autres options.

Ubuntu 11.10 - Un nouveau menu de session

Si l'on clique sur "Paramètres système", on accède à un nouveau panneau qui regroupe tous les outils dédiés à la configuration de l'environnement :

Ubuntu 11.10 - Un nouveau panneau de configuration

Le comportement des boutons de fenêtres en plein écran

Autre nouveauté, le comportement des boutons de fenêtres en plein écran. Pour les faire apparaître, il faudra désormais approcher la souris.

Ubuntu 11.10 - Le nouvel écran de connexion LightDM

Le nouveau Alt + Tab Switcher

Un nouveau système de basculement entre les fenêtres a été ajouté. Celui-ci s'active lorsque vous utilisez les touches Alt + Tab. Voici une démonstration en vidéo :

Ubuntu Software Center

Avec Ubuntu 11.10, le centre de gestion des logiciels change de look. La présentation est toujours aussi réussie et il reste agréable à utiliser :

Ubuntu 11.10 - Ubuntu Software Center change de look

4. Les autres nouveautés en vrac

  • Ajout du gestionnaire de backups Deja Dup
  • Synaptic, Computer Janitor et PiTiVi ne sont plus installés par défaut
  • Utilisation du noyau Linux 3.0.0
  • Gnome 3.2
  • KDE 4.7
  • GCC 4.6
  • The Gimp 2.6.11
  • Firefox 7
  • Thunderbird 7 remplace Evolution
  • LibreOffice 3.4
  • Le client Ubuntu one est désormais disponible sous Windows

5. Conclusion

Avec Ubuntu 11.10, Canonical tente toujours d'imposer l'interface Unity aux utilisateurs. Personnellement, j'y adhère toujours pas et nul doute que si vous n'avez pas été convaincu par la première version, celle-ci ne vous fera pas changer d'avis. Ce qui est vraiment dommage, c'est que les autres interfaces comme Gnome Classique ou Gnome Shell ne sont pas intégrées correctement. Bref, si vous voulez utiliser ces dernières, il faudra peut-être utiliser une autre distribution.

Pour les autres, ceux qui aiment Unity, cette version devrait leur apporter quelques améliorations sympathiques, notamment avec le concept de "Lens" qui permet de faire des choses sympa et le nouveau Alt + Tab Switcher qui apporte une finition certaine à la distribution.

Il y a aussi le choix d'utiliser LightDM à la place de GDM, qui à mon sens, me semble une bonne chose, tellement son interface est plus jolie. Pour le reste, ce ne sont que des montées en version classique des logiciels.

P.S : merci à Febcrash pour les captures d'écran.


51 Commentaires pour "Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    Est-ce qu'ils ont sorti la version pour PPC?

    RépondreRépondre
    NimaX , le 13 octobre 2011 à 12:16
  •  

    J'ai essayé Ubuntu Oneiric hier, après avoir vu tes déboires sur Google+, me disant que finalement je devais bien donner un peu de ma personne pour voir ce qu'il en était vraiment.

    On commence par le temps d'upgrade : une heure et demie ! Sur un P4 3Ghz et 2Go de RAM, ce qui n'est même pas la plus petite configuration supporte. Pour moi qui suis maintenant en rolling release, c'est trop long, tout simplement. J'ai noté que l'installateur me permettait de réstaurer mes PPA's via Ubuntu Tweak, ce fut une agréable surprise.

    LightDM : pour l'instant, aucun support pour activer automatiquement NumLock.

    Accès au Dashboard avec la nouvelle icône : ça bouffe de la place pour que dalle. Pour le dashboard lui-même, le côté "brouillard huilé" est pour moi tout simplement atroce. Le dash est pour moi toujours aussi aberrant, ne serait-ce que pour afficher simplement une liste d'applications installées.

    Personnalisation : ... AUCUNE. Ou alors j'ai mal cherché, mais comment pouvoir changer ce thème qui fracture (mal) la rétine sans devoir passer par Gnome Tweak Tool et ses multiples dépendances ? Pour juste changer le thème, c'est un peu fou, donc je me dis que j'étais fatigué et que je trouverai bien comment faire.

    Gnome-Shell, foireux et incomplet, ce qui pour moi est clairement inadmissible venant d'une distribution, ou alors son interface doit vraiment me plaire. Cette fois-ci, ce sera sans moi, l'ordinateur familial passera sous ArchLinux après quelques années sous Ubuntu.

    RépondreRépondre
    PostBlue , le 13 octobre 2011 à 12:34
  •  

    DEVRAIT sortir aujourd'hui.
    Pour le moment, la sortie n'est pas effective...

    RépondreRépondre
    Tharkun , le 13 octobre 2011 à 12:34
  •  

    @NimaX : je crois pas.

    @Tharkun : si si la page de download te propose la version finale. Pas de soucis là dessus.

    @PostBlue : pareil pour Gnome Shell. C'est ma grosse déception, je m'étais dit, avec Ubuntu 11.10, je pourrais utiliser Gnome Shell tranquillement. Le niveau d'intégration est pas terrible, les développeurs de Canonical se concentre uniquement sur Unity. C'est vraiment dommage, l'utilisateur devrait être libre de choisir son environnement, sans se poser de questions. Là pour Gnome Shell, vaux mieux attendre Fedora 16.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 13 octobre 2011 à 12:38
  •  

    Je pense passer à Oneiric mais je ne suis pas un grand fan d'unity, concrètement qu'est ce qui ne marcherait pas bien avec gnome-shell sous oneiric ? evolution et sushi je peux m'en passer il faudrait s'attendre à d'autres désagréments ?

    RépondreRépondre
    Champico , le 13 octobre 2011 à 12:50
  •  

    @Champico : j'ai voulu tester Gnome Documents, j'ai des bugs avec (je vois seulement deux de mes documents online, alors que j'en ai une bonne vingtaine en vrai). Mais là je sais pas si ces bugs sont au niveau du projet Gnome, du dépôt non-officiel que j'ai utilisé ou au niveau d'Ubuntu.

    Ah si, il y a aussi Google Agenda, qui n'apparaît pas dans le calendrier. J'ai pas trop compris pourquoi, j'ai trouvé des tutoriels sur Internet ou il faut taper tout un tas de lignes de commandes. Mais j'ai un peu la flemme, pour moi, c'est le genre de chose qui doivent marcher de base sans rien faire.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 13 octobre 2011 à 13:06
  •  

    @pti-seb : tu es libre

    RépondreRépondre
    julien , le 13 octobre 2011 à 13:51
  •  

    @pti-seb : Hum tout ça me donne envie de rester sous Lucid finalement :) bon je crois que je vais quand même télécharger Oneiric au moins pour tester en VM ou sur un autre PC

    RépondreRépondre
    Champico , le 13 octobre 2011 à 13:52
  •  

    @pti-seb : Tu peux installer Unity sur Fedora ?

    RépondreRépondre
    Seb24 , le 13 octobre 2011 à 13:53
  •  

    @pti-seb : Sous Archlinux, Gnome 3.2 est déjà dans les dépôts. J'ai pas eu de problèmes pour ma part.

    Reste que le principe du "Compte en Ligne" intégré à Gnome 3.2 est, pour moi, pas finalisé et bancale (Notamment pour le Calendrier et les documents).
    Cela devrait rester quelques choses d'annexes mais j'ai l'impression qu'au contraire c'est une grosse nouveauté de Gnome 3.2 (Et futur version ?), alors qu'on attend toujours des choses simples comme le changement de thème, les addons, la gestion des programmes au démarrage.

    RépondreRépondre
    Debaru , le 13 octobre 2011 à 13:54
  •  

    @julien : libre de quoi ?

    @Champico : oui, je recommande au gens de tester et de se faire leur propre opinion. C'est toujours la meilleure chose à faire.

    @Seb24 : non

    @Debaru : les problèmes que je cite dans Gnome Shell sont alors peut-être pas lié à Ubuntu. J'attends donc Fedora 16 pour voir si ce sera mieux ou non.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 13 octobre 2011 à 13:55
  •  

    Bonjour,
    On peut tout à fait ne pas aimer unity puisque c'est une affaire de gout. Cependant en terme d'usage, je ne vois pas de vraie régression par rapport à gnome 2.
    Le dash peut sembler clickodrome mais finalement on ne l'utilise presque jamais.
    Les applis courantes sont dans le launcher.
    Pour les applis non courantes on appuie sur la touche "super", on tape les 2-3 première lettres de l'appli et enter... rapide et efficace et sans souris.
    Le seul usage du dash ici c'est quand on cherche une appli dont on ne sait pas le nom (donc rare quand même)
    Pour les fichiers c'est pareil ou on a l'icone de nautilus dans le launcher pour chercher à l'ancienne...

    Pour le manque d'intégration de gnome-shell et le manque d'options de tuning, je suis presque d'accord... Je dis presque car pour gnome-shell c'est essentiellement un manque de temps et cela viendra au fil des releases et pour le tuning c'est soit en partie à cause de restrictions de gnome 3 qui a épuré à mort (même trop)soit également par manque de temps. Eh oui c'est normal qu'en 6 mois de dev (depuis integration de gnome 3) on ne puisse pas avoir autant de customisation que sous gnome 2. Rome ne s'est pas faites en un jour !
    Par exemple pour les économiseurs d'écran , canonical souhaite en intégrer mais n'a pas eu le temps et gnome n'en prévoit plus (je crois).
    Laissez leur le temps de peaufiner et la lts est dans 6 mois ce qui laisse encore un cycle.

    @pti-seb : Effectivement Fedora aura une meilleure intégration de gnome-shell puisque le DE par défaut, mais ubuntu fait quand même xfce, kde et lxde comme flavours officielles ce qui est déjà pas mal !!! Je ne doute pas que dans quelques releases gnome-shell aura une meilleure intégration même si fedora sera de facto toujours mieux intégrée.
    C'est leur distribution, ils ont leurs choix et nous nous avons le choix de changer ou non donc tout le monde devrait être content. Le choix de GS par défaut aurait été un choix plus facile que de développer leur propre DE. Saluons donc le courage d'avoir pris cette voie et que chacun fasse ses choix.

    RépondreRépondre
    obrowny , le 13 octobre 2011 à 14:55
  •  

    Et pendant ce temps là microsoft et apple comptent les points... c'est triste

    RépondreRépondre
    awazade , le 13 octobre 2011 à 16:01
  •  

    Je peux savoir la configuration minimale pour installer Ubuntu 11.10? J'ai un vieux P4 avec 1.4 GHZ de processeur et 512 Mo de Ram. Je veux utiliser Ubuntu 11.10 sans unity. C'est possible merci

    RépondreRépondre
    Syruss , le 13 octobre 2011 à 17:15
  •  

    @Syruss : ça risque de ramer un peu. Il faudra peut-être utiliser Unity 2D. Mais une version light serait peut-être plus adaptée pour ce genre de configuration, genre Xubuntu ou Lubuntu...

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 13 octobre 2011 à 18:14
  •  

    @pti-seb merci pour ta réponse rapide ! Mais sans unity en utilisant le mode classique il y aura toujours des soucis? A défaut je vais acheter dès que possible une nouvelle machine. ou resté sur 10.4 LTS qui fonctionne à merveille :)

    RépondreRépondre
    Syruss , le 13 octobre 2011 à 18:18
  •  

    @Syruss : tu peux toujours tester tel quel, le CD d'installation d'Ubuntu fonctionne comme un LiveCD.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 13 octobre 2011 à 20:46
  •  

    @pti-seb : Merci pour tes réponses je ferais un test demain avec le live cd ! Au passage bravo pour ton site :)

    RépondreRépondre
    syruss , le 13 octobre 2011 à 21:20
  •  

    vous savez ou c'est pour activé la 3D ? Je viens d'installer ma carte video mais impossible de trouver effets visuels.

    RépondreRépondre
    sleek , le 13 octobre 2011 à 21:31
  •  

    @sleek : effectivement, avant on pouvait activer des effets visuels dans "Paramètres système" puis "Apparence". Mais là ça à disparu.

    Tu peux toujours installer le paquet compizconfig-settings-manager et bidouiller des réglages avec sinon.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 13 octobre 2011 à 21:50
  •  

    Sinon, j'ai toujours pas trouvé comment déplacer le calendrier avec une session Gnome Classique. Celui-ci est au milien de la barre, façon GNome Shell et j'aurai aimé le mettre ailleurs.

    Autre bug chiant : si j'ajoute un icône dans la barre du haut (toujours avec Gnome classique) pas moyen de le supprimer par la suite.

    Il manque aussi le 3ème menu, celui ou l'on avait tous les outils pour configurer son système. Bref, je désespère de plus en plus...

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 13 octobre 2011 à 23:01
  •  

    Eeffrayante cette version,
    ça fait pour pour l avenir d'ubuntu....

    car à en discuter avec des fidèles depuis des années, ceux ci sont encore en 10.04 voir certains en 10.10, mais 75% sont tenter de remonter sur une debian, voir partir sur mandriva/fedora....

    une majeure partie des utilisateurs refusent unity et pourtant...(et vu le nombre de sujet/page and co pour le desinstaller et remettre gnome ou ajouter le gnome shell 3.2....)

    je vais la retester sur une machine en reel, et si c est possible de la chrooté, viré unity et implanté gnome proprement, je resterai sur ubuntu, sinon, je migre....
    install sur 12machines identiques, (jusqu'à la double carte réseau, voir l ecran) sur les 12
    10 ont vu ubiquity/networkmanager/unity plantaient avec une langue française, à 1/4 presente...
    1 plantait à l install
    1 a reussi l install et n a subi aucuns plantages et la langue francaise etait parfaitement implantée...

    (je parle pas de la version beta.... c est là le pire)
    c est des "petites" machines => quad core,8Go de ram.....

    RépondreRépondre
    Eric , le 13 octobre 2011 à 23:20
  •  

    Moi ce que je constate, dans mon entourage d'utilisateur Linux, c'est qu'il y en a qui aime bien Unity et d'autre qui n'accroche pas.

    La communauté est plutôt en train de se diviser, alors qu'à mon sens, il suffirait de proposer plusieurs interfaces dans Ubuntu pour rassembler tout le monde. Le problème, c'est qu'il y a trop de bugs sur les autres environnements ce qui force à faire le choix Unity ou changer de distribution.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 14 octobre 2011 à 10:36
  •  

    En exclu voici un screenshot de la prochaine version maintenant qu'ils ont presque fini de tout pomper : http://img214.imageshack.us/img214/3628/ubuntu1204.jpg

    Heureusement qu'il y a toujours debian

    RépondreRépondre
    macsim , le 14 octobre 2011 à 10:47
  •  

    Bonjour,

    Le retour sur les forums ne semble pas des meilleurs. Les gens sont complètement déboussolé cherche partout les fonctions essentielles comme le changement de taille de police

    Deuxième point beaucoup sont persuadés que seul Unity fonctionne, plus de sessions gnome classique ou alors gnome-shell. Ce qui est faut !
    Il y a un besoin urgent de créer un DVD intégrant les 3 environnements pré installés. Je pense que nos amis de pinguy os vont rapidement s’en charger.

    Moi sur deux de mes portables j’ai un vilain bug qui lorsqu’il survient vous lance une session avec juste une barre nautilus permettant d’ouvrir le gestionnaire de fichiers ou heureusement il est possible de lancer un terminal et faire un unity –reset ….
    Sinon mis à part cela il y a tout de même des bons points sur les améliorations d’Unity.

    Il est temps pour Canonical de peut être changer de politique au niveau de ces release et prendre les LTS comme des vrais versions et faire moins de tapage pour ces versions intermédiaires, des versions de tests quoi, qui vu leur qualité ne font que faire fuir les petits nouveaux !

    PS : Quand je parle de tapage c’est par exemple le site Ubuntu tour.

    RépondreRépondre
    B0B , le 14 octobre 2011 à 11:46
  •  

    je dois être maudis, le téléchargement est en cours depuis 4h et il me dde d'attendre encore 5h, vitesse : 35.9 Ko/s et 1516 fichiers a télécharger !!!
    je suis chez neuf !!!!, Conseil ::::Surtout ne pas Uploader ubuntu ce soir, c'est saturé
    Bon courage

    RépondreRépondre
    ghani.a2 , le 14 octobre 2011 à 23:42
  •  

    Bonjour,

    Mis a jour de Natty à Oneiric Ocelot idem j'ai laissé tourner.

    Je regarde et je suis dégoutté de cette daube de unity. Je déteste ce gestion de fenêtres et je préfère de loin gnome classic en ce point. Le hic je cherche toujours a reinstaller gnome panel mais je suis sans succès d'un bon affichage..........

    RépondreRépondre
    Sh@rk , le 15 octobre 2011 à 01:42
  •  

    @Sh@rk :
    et via l invit de login, selectionné gnomme classic 2D ?

    RépondreRépondre
    Eric , le 15 octobre 2011 à 11:10
  •  

    @pti-seb : Avec Gnome-panel installé (dispo dans la logithèque) puis choix de gnome classique au démarrage, les modifications se font avec alt + clic droit (déplacer l'heure, supprimer ou déplacer les raccourcis ... etc)

    RépondreRépondre
    Phil , le 15 octobre 2011 à 11:15
  •  

    Les boutons de fermeture/réduction de la fenêtre qui passent de droite à gauche dans une barre de menu plus ou moins fantôme, une barre Unity pour mal voyants, ...(Les applets des versions précédentes étaient bien plus pratiques), un dash dont on se demande bien à quoi il sert, ... bref, je fuis Unity ... et probablement Ubuntu que j'utilise pourtant depuis plusieurs années

    RépondreRépondre
    helbe , le 15 octobre 2011 à 11:21
  •  

    Il serait souhaitable à mon sens que Canonical espace la sortie de ses nouvelles versions de 6 à 18 voire même 24 mois.

    RépondreRépondre
    Lascarcapac , le 16 octobre 2011 à 00:47
  •  

    Ça y est Exit Ubuntu et Unity ! Je suis désormais sur Xubuntu, nettement plus zen et plus pratique

    RépondreRépondre
    helbe , le 16 octobre 2011 à 17:38
  •  

    Salut, perso,je fus agréablement surpris par Unity :) sérieux !! moi qui attendais Ubu 11.10 pour passer à Gnome 3 je me retrouve presque tout le temps en mode Unity.
    Sinon y a quelques points perfectible, genre pourquoi ne pas faire briller le application récemment installées, histoire de les retrouver ...plus facilement. Sinon bah jolie OS stable, nouveau, léger et "oneiric" sur les bords :) aller ciao !

    RépondreRépondre
    Vega2034 , le 16 octobre 2011 à 21:21
  •  

    Après avoir pataugé entre unity et gnome-panel, installé "advanced setting" pour remettre la poubelle et l'ordi sur le bureau ... etc j'ai finalement remis unity en version originale et je commence sérieusement à l'apprécier au quotidien. Je pense que les détails énervants finiront par être corrigés, mais je crois surtout que pour une utilisation simple par la plupart des utilisateurs (pas bidouilleurs comme moi ...) unity se défend tout à fait. La majorité des utilisateurs d'ordi que je connais pataugent pas mal et la simplification, quitte à être un peu simpliste, est la bienvenue. Pour les autres c'est un peu dommage de ne pas avoir le choix, mais après tout rien n'oblige à passer à la 11.10 alors que les versions précédentes sont tout à fait stables. Du coup je ne comprends pas ceux qui crient au loup en disant qu'ils vont abandonner Ubuntu, qui reste, à mon avis, la meilleure distribution actuelle.

    RépondreRépondre
    Phil , le 16 octobre 2011 à 21:48
  •  

    bonjour à tous.
    pour te répondre, Phil, le problème de l'orientation de canonical est que cela va à l'encontre de la philosophie du libre.
    bien sûr, on est libre d'utiliser ou non leur distribution.
    par contre, cette dernière laisse de moins en moins de choix ; ou plutôt, l'ergonomie imposée - par la distribution officielle s'entend - aide de moins en moins à personnaliser son environnement.
    par exemple, on ne peut plus choisir, de base, entre l'environnement gnome classique ou unity. c'est ce dernier, point barre. pour remettre gnome en version classique, il faut passer par la ligne de commande.
    or, outre le fait de combattre la suprématie de microsoft, l'objectif de mark sutherland était de limiter au possible l'utilisation de la ligne de commande... quel revirement.

    à titre perso, c'est ce qui m'avait fait passer de debian à ubuntu, le côté "tout en un prémâché" qui permettait de personnaliser malgré tout.
    mais, quitte à retourner à la ligne de commande pour parfaire un environnement, je suis bien parti pour retourner à debian...

    sinon, effectivement, pour qui recherche un système prêt à l'emploi dès l'installation, ubuntu est un bon choix.

    RépondreRépondre
    rongeurdos , le 17 octobre 2011 à 08:38
  •  

    Il faut être profondément débile pour virer Gnome 2! Pour moi qui, comme beaucoup, venais de Windows, Gnome avait des années lumière d'avance sur Microsoft et Apple où tout est archiverrouillé et il faut patcher et trafiquer les fichiers système pour changer une bricole de l'interface. Ubuntu est devenu comme ça maintenant! Quelle régression! Unity c'est de la daube, Gnome shell aussi! J'ai un ordinateur avec un clavier et une souris, pas un smartphone! Je reste avec la 11.04 sinon j'irai voir ailleurs, chez LMDE ou Zorin OS.

    RépondreRépondre
    spyr , le 19 octobre 2011 à 14:13
  •  

    Ben super Ocelot/Unity ;) 15-20 min d'installation, tout fonctionne parfaitement, des bonnes idées avec cette interface, des raccourcis très pratiques. Ha oui, faut changer un peu ses habitudes, haha, c'est mignon, les "c'était mieux avant" :) Ca reste une barre de dock/lancement avec un menu détaché à la mac-os. Personnalisable en lisant la doc, avec avantages/limites comme chaque gestionnaire. Parfait cette nouveauté, ça m'aidera à voir si je suis capable de m'adapter à un nouveau truc chouette ou si je suis trop vieux pour ça.

    RépondreRépondre
    grays , le 23 octobre 2011 à 10:34
  •  

    Idem, je viens de changer de PC (le mien était très vieux et supportait difficilement Lucid), j'ai pris un petit portable sympathique avec un Windows 7 préinstallé (qui a de gros problèmes sur les connexions ssl, merci M$).

    En double boot, une petite installation de Oneiric, et là : que du bonheur

    - tout le matériel reconnu de suite (sauf un petit bug de carte son, mais bon hein, je m'attendais à devoir vraiment mettre les mains dans le cambouis)
    - une nouvelle interface sobre, efficace pratique : Unity

    Pas de barre des tâches qui pompe de l'espace quand on est en plein écran, le tout très intuitif, avec les applications que l'on garde dans le lanceur où celles que l'on cherche en tapant le début de leur nom. Vraiment, c'est une belle interface qui allie sobriété, minimalisme et efficacité.

    Les seuls défauts sont le manque d'outils pour personnaliser tout ça, et en particulier pour ajouter des applications non installées par apt dans Unity, et gérer les applis au démarrage.

    Sinon c'est trop pratique.

    RépondreRépondre
    Drébon , le 26 octobre 2011 à 10:04
  •  

    J'adore unity !

    RépondreRépondre
    crasyo , le 26 octobre 2011 à 15:02
  •  

    Passage à Oneiric : Plantage, erreur critique dans les paquets. Pas grave, ma partition home étant de côté, je repars sur une installation vierge. Après deux heures d'installation sur un quad-core, j'ai découvert avec horreur Unity. Là je commence à m'énerver. Je vire, je réinstalle Gnome-Classic.

    Ensuite, je poursuis et découvre que la Logithèque est pleine de pub me vendant des applications. Je regarde le nom de la version. Non ce n'est pas Seven, c'est bien Oneiric.

    Il est tant de franchir le pas, j'ai changé de distribution Linux. Pour ne pas troller, je ne dirais pas laquelle j'ai choisi.

    Alexandre déçu par la 11.10

    RépondreRépondre
    Alexandre T , le 26 octobre 2011 à 15:34
  •  

    @Alexandre T : Question idiote : que reproches-tu à Unity, à part de ne pas correspondre à tes habitudes ?

    RépondreRépondre
    Drébon , le 26 octobre 2011 à 15:38
  •  

    @Drébon : C'est loin d'être idiot comme question Debron et j'aurais dû commencer par cela pour que mon commentaire soit constructif.

    En 1 : Lorsqu'une application demande mon attention, elle clignote un coup et disparait. C'est très beau. Mais si je ne la vois, à ce moment là, je suis géné. Je souhaite qu'elle clignote tout le temps. En modifiant la configuration, quand je lance un explorateur de fichier, il clignote sans cesse.
    En 2 : Le dock à gauche est très lent et répond très mal sur mes deux PCs. Je ne sais pas pourquoi.
    En 3 : Le dock se range, je n'aime pas. Avec le paquet tint2, j'arrive à avoir une barre des tâches qui reste affichée et fluide.
    En 4 : Le mode plein écran : Nombreuses applications passent en full screen par défaut. C'est très bien sur un notebook. C'est inutile sur un écran standard, pénible sur un grand écran.
    En 5 : La lenteur du Alt+Tab sur l'un des deux pcs. C'est pénible, je vais trop loin ou pas assez loin.
    En 6 : Le fait que les icones d'agrandissement et réduction de fenetres aparaissent et disparaissent. Je dois amener la souris sur l'icone, attendre leur apparition, recaler ma souris, cliquer.
    En 7 : Le fait que ces mêmes icones décalent le menu sur la droite quand elles aparraissent, je dois repositionner ma souris.

    Voilà pour mon avis, j'aime le changement d'habitude, d'où mon changement de distribution. Je n'aime pas quand ce changement entraîne des ralentissements visuels, m'obligent à attendre l'apparition d'une icone. D'une manière générale, je n'aime pas les transitions quand elles sont trop longues. La configuration d'Unity m'a vite saoulé. Je n'ai pas fait preuve de patience par contre pour voir tout ce qui était paramétrable.

    Voilà ;)

    RépondreRépondre
    Alexandre T , le 26 octobre 2011 à 16:32
  •  

    Et, moi, je me suis habitue a Unity... et je le trouve pas mal du tout. Meme - genial!

    Evidemment, et comme tout le monde, le passage etait dur... je cherchais comment faire a l'ancienne mode Gnome, mais - c'est impossible. Il faut changer le mode de fonctionnement, changer les habitudes. Et - le resultat paie! le nouveau bureau est joli, ca marche super-vite (enfin... jai un I7...), et ce pas bete.

    Le probleme le plus chiant etait l'espece de carre jaune qui s'affichait de temps en temps... je savais pas pourquoi jusqu'au moment ou j'ai lu le manuel Unity (oui! de temps en temps il faut lire les manuels!) et ca s'est revele l'espece de gestionnaire de fenetres des applis, qui permet de les agrandir ou deplacer en tirant avec la souris. Tout simplement - genial! Encore, il faut savoir comment ca marche...

    La seule chose qu'on peut rapprocher, c'est la manque des applets et possibilites de personnalisation (mais - c'est tout nouveau, et - ca viendra!), et - que ca rassemble trop a OS X... Apple rulez? Mmmm..., ca, j'aime pas - nous, on doit etre MEILLEURS qu'Apple! mais, ca viendra aussi, j'en suis sur.

    Donxc - cesses de grogner, passez une heure ou 2 a apprendre a vous en servir, parametrez un peu ce que vous voulez avec Compiz configuration manager (mais - molo! faut savoir ce qu'on fait!), et vous allez voir qu'au bout de 2 jours, votre vieux Gnome 2 rassemblera a une antiquite!

    courage !

    RépondreRépondre
    arturpio , le 29 octobre 2011 à 02:40
  •  

    @arturpio :
    Je viens de passer les deux jours, et voici mon verdict :
    Si vous n'avez pas les moyens de vous payer un pc neuf : oubliez : trop lourd trop lent !
    Si vous voulez paramétrer un minimum votre environnement : oubliez : infaisable facilement !
    Si vous êtes riches pour vous payer le nouveau pc pour avoir de grosses icones à la window$8 ou à la macO$, et que vous êtes satisfaits d'un truc pour téléphone portable : allez-y.

    Pour ma part soit retour à la 10.10 ou une autre distrib avec gnome2 et ses défauts bien moins graves :)

    RépondreRépondre
    Oulala , le 5 décembre 2011 à 23:53
  •  

    @Oulala : salut chez moi la version 11.10 c'est de la balle !!! Avec un P4 de 3 Ghz et 1 Go de ram ! !!! Je croyais que je devais avoir des soucis de lenteur et tout le reste mais tous est OK ! J'ai lu tellement de critiques mauvaises ces derniers jours que j'hésitais un peu. Le seul soucis que j'ai c'est au niveau de la résolution de mon écran c'est un peu trop gros/grand à mon gout. Au passage personne n'a de solution pour "forcer ubuntu' à avoir une résolution précise? Voici la résultat de la commande xrandr:
    Screen 0: minimum 320 x 200, current 1024 x 768, maximum 4096 x 4096
    VGA1 connected 1024x768+0+0 (normal left inverted right x axis y axis) 250mm x 184mm
    1280x1024 60.0
    1024x768 85.0 75.1 60.0*
    800x600 85.1 75.0
    640x480 85.0 75.0 60.0
    720x400 70.1
    720x350 70.1

    Merci d'avance

    RépondreRépondre
    syruss , le 6 décembre 2011 à 01:00
  •  

    @syruss : il faut installer les drivers propriétaire et ensuite avec l'outil de configuration tu devrais pouvoir fixer une résolution. Pour une carte nvidia, il suffit de lancer nvidia-settings par exemple.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 7 décembre 2011 à 08:39
  •  

    @pti-seb merci pour ta réponse. Comment tu sais que j'ai une carte Nvidia? Juste pour savoir. Dans tous les cas je teste ça en rentrant chez moi. :)

    RépondreRépondre
    syruss , le 7 décembre 2011 à 13:25
  •  

    J'ai oublié de dire que j'ai lancé l'outil de recherche de drivers mais je n'ai rien eu a installé. Mais je vais quand même essayer ta commande.

    RépondreRépondre
    syruss , le 7 décembre 2011 à 14:59
  •  

    @syruss : j'ai dit nvidia au pif, c'est un hasard que ce soit ça. Sinon, quand tu démarre Ubuntu, il doit te proposer d'installer les pilotes propriétaires. Tant qu'ils ne seront pas actif, tu va galérer pour ta résolution spécifique.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 7 décembre 2011 à 17:37
  •  

    @ptit-seb Ok je fais également me plonger dans la doc d'Ubuntu dès que possible. je renvoie ce qu'il en est dès que possible ! Merci encore

    RépondreRépondre
    syruss , le 7 décembre 2011 à 17:52
  •  

    J'ai juste installé XFCE depuis Synaptic comme d'hab, et j'ai changé la session. Maintenant c'est parfait! De toute façon GNOME et surtout Compiz c'est de la grosse M*** aussi!

    RépondreRépondre
    Jojo , le 6 mars 2012 à 20:56
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité redhat red hat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum