Un nouveau design pour la logithèque Ubuntu


Ubuntu Software
L'équipe de designers d'Ubuntu est actuellement entrain de réfléchir à la future apparence de leur logithèque. Ils ont pour l'instant réalisé trois maquettes, que l'on peut observer ci-dessous. Ces dernières sont bien entendu plus ou moins basées sur ce que fait la concurrence (Android Market, App Stores, Chrome Web Store...). Le résultat est plutôt pas mal et on sent bien qu'Ubuntu va prendre un virage encore plus commercial.

Mockup 1 :

Un nouveau design pour la logithèque Ubuntu

Mockup 2 :

Un nouveau design pour la logithèque Ubuntu

Mockup 3 :

Un nouveau design pour la logithèque Ubuntu

Source


19 Commentaires pour "Un nouveau design pour la logithèque Ubuntu"

Flux des commentaires de cet article Ajouter un commentaire
  •  

    Mockup 1 sans hésitation. Le reste fait trop amateur ou ado qui veut faire le site de son jeu préféré.

    RépondreRépondre
    spyesx , le 16 juin 2011 à 15:12
  •  

    Le premier a ma préférence. Plus léché et plus dans la continuité du style unity. Par contre... D'OU Y A-T-IL EVERNOTE SOUS UBUNTU ?

    RépondreRépondre
    Plonk , le 16 juin 2011 à 15:34
  •  

    Beurk.
    La prochaine étape c'est de créer des virus pour Ubuntu, comme ça ils auront enfin égalé Windows.

    RépondreRépondre
    Virtualmix , le 16 juin 2011 à 17:05
  •  

    J'avoue etre de plus en plus perplexe au sujet de la direction que prends Ubuntu.

    Pour ma part, je trouve la première proposition un peu trop site commercial, sinon entre les deux autres mon coeur balance... bah peut être la troisième (bien que le menu de gauche me fait penser a l'interface d'un smartphone).

    Par contre, un truc qui me choque énormément dans ces propositions, c'est le "FREE" présent partout et qui me fait penser qu'il va y avoir de plus en plus de logiciels payants...

    Peut etre est-il temps que j'ai abandonne Ubuntu pour une autre distrib ?

    RépondreRépondre
    Dinis , le 16 juin 2011 à 19:33
  •  

    @spyesx : pareil pour moi, je préfère le n°1

    @Plonk : ce sont des mockups, donc libre imagination. Un jour il sera peut-être supporté nativement.

    @Virtualmix : lol

    @Dinis : faut pas rêver, le jour ou Linux sera populaire, les logiciels payants (ce qui ne veut pas dire qu'il seront fait avec du code proprio) seront de plus en plus présent.

    RépondreRépondre
    pti-seb , le 16 juin 2011 à 20:54
  •  

    C'est marrant de voir que la seule motivation de la plupart des utilisateurs de distributions Linux soit d'avoir tout gratuit ... Si un jour on veut que ça décolle, il faut bien que les devs tiers y trouvent leur compte.

    RépondreRépondre
    JackDaniels93 , le 16 juin 2011 à 23:53
  •  

    @JackDaniels93: Si on doit intégrer du logiciel propriétaire et payant pour que Linux décolle alors on ferait mieux de revoir nos objectifs.

    Je comprend que l'ont ai besoin de certain soft propriétaire (j'en utilise et parfois même je paye pour les obtenir) mais personnellement je trouve ça ignoble de les mélanger aux softs libres dans la logithèque Ubuntu car ça joue sur la crédulité des nouveaux venues.

    On dirait que Ubuntu donne gratuitement des logiciels parce que c'est des mecs sympa (s'appropriant au passage le travail des autres) mais que pour le reste c'est payant parce que le monde fonctionne comme ça (empochant un petit bénéfice sur la transaction pour l'occasion mais ça je m'en fout).
    C'est oublier toute l'utopie du logiciel libre qui est de fournir un système complet et libre à n'importe qui.

    Selon moi, passer à un système Linux doit être associer au fait de passer à un système libre, c'est une notion légèrement difficile à comprendre mais nécessaire pour que les gens s'implique dans des projets libres et partage leur travail en retour. La logithèque Ubuntu cache tout ce coté là et ne donne pas de raison aux nouveaux venue de s'investir dans le libre, puisque ils ne font plus la différence.

    Le logiciel proprio doit être accessible depuis Linux mais ne doit pas être mélangé aux logiciels libres pour ne pas créer la confusion. Voilà mon point de vue.
    Je suis toujours surpris d'être un des seules à bondir en voyant cette logithèque...

    Biz à tous.

    RépondreRépondre
    Virtualmix , le 17 juin 2011 à 06:26
  •  

    Pour evernote, il est utilisable sous linux via nevernote : http://nevernote.sourceforge.net/index.htm
    Si les logiciels libres sont séparés des logiciels proprios de façon claire alors ça ne me dérange pas d'avoir les deux. Le choix reste à l'utilisateur final.
    Concernant le côté gratuit/payant, je crois que ubuntu souhaite mettre en place une façon simple de rémunérer les projets par des dons via la logithèque et ça c'est plutôt pas mal.
    Sinon, je trouve aussi cela bien que ubuntu se démarque des autres distribs via unity ou la logithèque même si leurs choix risquent de repousser les "purs et durs". Le nombre infini de distribs nous laissent un vaste choix donc il suffit de choisir celle qui nous convient le mieux.
    Dans les années à venir, ubuntu sera la porte d'entrée vers le libre et gnu/linux ce qui donnera l'occasion aux néo-convertis de découvrir un vaste monde que nous chérissons.
    Nous sommes 1% et si dans 5 ans nous sommes 5 ou 10%, alors les fabricants de matériels seront attentifs au support sous linux, alors il y aura plus de projets libres, alors il y aura plus de logiciels privateurs également supportés, alors il y aura plus de concurrence sur les os ce qui fera avancer l'informatique.
    Je ne crois pas à la perte d'identité du libre et je pense que ubuntu sera le pont qui permettra de franchir l'autre rive.

    RépondreRépondre
    obrowny , le 17 juin 2011 à 09:35
  •  

    Ressemble étrangement au mac app store niveau disposition !

    RépondreRépondre
    Zaken , le 17 juin 2011 à 17:25
  •  

    D'après vos commentaires, beaucoup considèrent qu'un logiciel payant est nécessairement propriétaire. Pourquoi un logiciel payant ne pourrait-il pas être libre ? Rien ne l'empêche. Dans les 4 libertés définissant un logiciel libre, il n'est nullement interdit de ne pas avoir une rémunération pour le travail effectué.

    Ca signifierait juste que lorsqu'on achète un logiciel libre payant, nous disposerions de son code source, avec la permission de le redistribuer et de le modifier.

    Alors je vous vois déjà arriver avec vos gros sabots, me déclarant que le premier venu qui achètera le logiciel s'empressera de le partager gratuitement avec le reste du monde. Mais c'est vrai que dans le cas des logiciels propriétaires, comme on a pas le droit, les gens sont vertueux et le piratage n'existe absolument pas.

    D'autres me diront que les sociétés vont se voler les idées entre eux. Moi je dis tant mieux. En effet, si les sociétés faisaient toutes du logiciel libre, elles seraient obligés de donner le meilleur pour rester leader dans le marché. La concurrence serait très forte, mais même si je ne suis pas du tout économiste, je pense que je suis en mesure de pouvoir affirmer que la concurrence n'a jamais fait de mal à l'économie, bien au contraire.

    Pour terminer, je finirai ce commentaire en précisant que ce message n'est en aucun cas une promotion pour Ubuntu. Je n'utilise d'ailleurs plus cette distribution depuis quelques temps déjà maintenant. Même si Ubuntu reste pour l'instant une bonne distribution, certains choix que fait Canonical me dérange de plus en plus (notamment avec l'histoire Banshee et plus récemment avec l'affaire Google Chrome).

    Bien amicalement,
    Cyril

    RépondreRépondre
    Cyril , le 18 juin 2011 à 01:50
  •  

    Il faut revoir l'ergonomie et le look de la logithèque, qui est pas terrible. Le problème des mockups au-dessus, c'est qu'on y comprend rien. Le 1 me semble un peu moins bordélique, mais globalement, je trouve cela terriblement amateur.

    Je trouve que l'équipe actuelle du design fait des trucs assez bordélique depuis quelque temps. je n'ai pas dis moche, mais bordélique. Le dash de Unity part dns tous les sens, en entassant sur une même page les logiciels les plus utilisés, les logiciels de la catégorie, les logiciels à télécharger. Tout et n'importe quoi au même endroit. donc pour gagner de la place, ils masquent les choses importantes : moins de logiciels installés, catégories limites invisibles...

    Je retrouve un peu la même chose avec la logithèque : on entasse tout ce qu'on peut dans un petit espace; on utilise 10 polices différentes, on ajoute plein de photo pour faire joli. Un sapin de noël bordélique, ou on ne sait plus ou est quoi, et ce qui est important.

    Faire beau, simple et ergonomique, c'est pas facile, mais l'équipe actuelle fait plus ou moins beau, super-compliqué, et pas ergonomique du tout.

    Bref : il est urgent de revoir l'ancienne logithèque, mais il faudrait pouvoir comprend une page quand on l'ouvre, sans prendre 5 minutes pour l'étudier avant de comprendre ce qui s'y trouve.

    RépondreRépondre
    Christophe C , le 18 juin 2011 à 07:09
  •  

    Bonjour,

    De mon côté, aucun ne me plait. Les n°2 et N°3 sont d’un style trop spécifique, et le premier nous refait le coup systématique de la femme-deventure ou de la femme-boutique.

    J’aurais préféré quelque chose qui soit plus basé sur une représentation figuré ou stylisé, avec un symbolisme exprimant le numérique ou le Net.

    RépondreRépondre
    Hibou57 , le 22 juin 2011 à 11:28
  •  

    le premier est pas mal, mais je trouve les header des mockup de mise en valeur sont complétement inutile(ou alors il faudrait qu'il soit légèrement moins grande)

    par contre j'aime assez l'agencement des module du 2éme mockup(mais le menu général serait mieux dans a gauche, je trouve)
    ----------------------
    pour se qui est des logiciel payant, moi sa ne me gène absolument pas, mais un sticker pour montré qu'il sont payant(genre un simple symbole €/$/£ a coté du nom du logiciel concerné),car pour le moment c'est pas simple pour les discerné entre les millier de logiciel gratuit déjà présent depuis des lustre dans la logiteque

    RépondreRépondre
    vincentpsp2 , le 27 juin 2011 à 09:46
  •  

    @Cyril : Ben si le logiciel payant est libre, un logiciel basé sur le même code peut-étre distibuer gratuitement...
    C'est comme si Skype devenait payant mais devoiler son code source...il y auras une alternative gratuite >.>"

    RépondreRépondre
    Spiritus_Nox , le 16 juillet 2011 à 21:37
  •  

    Le jour où Ubuntu sera peuplé par des logiciels payant, une chose est sure je ferais marche arriére vers Windows.

    RépondreRépondre
    Schehaider Aymen , le 21 juillet 2011 à 11:09
  •  

    @Spiritus_Nox : Tout comme il y a du piratage sur les logiciels privateurs.
    Pourquoi en serait-il autrement si un logiciel libre était payant ?
    Ça serait justement au tour des entreprises de redoubler d'efforts pour rendre leur logiciel efficace, utile et suffisamment pratique pour que les gens se décident de dépenser leurs deniers, plutôt que de faire le minimum et laisser le logiciel se vendre, même s'il n'est pas très bien fini.

    RépondreRépondre
    Cyril , le 1 août 2011 à 00:40
  •  

    Donc si je comprend bien, vous utilisez Ubuntu, non pas parce qu'il est bon sur certains points, mais parce qu'il est gratuit ? Eh bien je crois mettre Ubuntu payant (à un prix abordable [*])… c'est chelou.

    Ben de mon côté, si Ubuntu devient payant, au contraire ça me rassurera, ça me donnera envie d'y rester encore plus sûrement, parce que je vois mal comment on peut espérer que les points sombres s'améliorent en espérant que ce sera réparé par un bricolage d'une heure ou deux par quelqu'un qui s'est dit qu'il n'avait rien d'autre à faire et qu'il s'ennuyait. Au moins on aura un suivi assuré et garantie, et ne se verra plus répondre en soumettant un bug « oh non, j'ai pas envie de le corriger, y en aurait pour plusieurs heures »

    Et puis ça rendra Ubuntu, le Human, compatible avec la déclaration universelle des droits fondamentaux (ce qui ne serait bien un minimum).

    Depuis longtemps je me dis que chaque logiciel installé ou paquets avec ses dépendances, devrait être facturé 1€ au moins, ne serait qu'au nom des frais d'hébergement des paquets, et d'un minimum de remerciement pour les développeurs.

    Et puis si Ubuntu devient payant, j'imagine que ça poussera la mise en place d'un système de paiement digne de ce nom, autre que les escroquerie que l'on voit actuellement qui prenne jusqu'à 70% de commission sur les paiement (à comparer au 3% que prennent les banques pour les paiements CB dans les commerces), comme c'est le cas avec les paiements par SMS ou Audiotel.

    Par contre, faudrait pas que ça imite le commerce qu'on voit partout, et c'est pour ça que je suis assez farouchement opposé au premier modèle, le Mockup 1, qui repend un cliché que je n'aime pas.

    [*] Par exemple 15€ pour le système de base, et des prix variants entre 2€ et 40€ pour les applications.

    RépondreRépondre
    Hibou57 , le 1 août 2011 à 05:45
  •  

    @Schedaider tu peux retourner directement sur windows alors...

    RépondreRépondre
    Ludovic , le 2 août 2011 à 11:00
  •  

    Ouais ’fin bon, si ubuntu ne vous plaît plus, c’est pas la seule distro GNU/Linux existante vous savez…
    Et encore une fois, libre n’implique pas gratuit !
    Beaucoup font la confusion et s’habituent au principe du tout gratuit !

    RépondreRépondre
    helly , le 2 août 2011 à 14:26
 

Ajouter un commentaire

actualité android apache apple astuce astuces bash bilboblog blog boot chrome clavier commande commandes conky date debian Desktop développement elementary exploit faille fedora firefox flash gimp gnome google graphique Graphisme hack hacking Hardware humour intel internet iphone jailbreak Jeux Kde kernel libre Linux log logiciels Logiciels Libres lucid lynx maemo mail maquette metasploit microsoft mobile mockup monitoring mozilla multi-touch musique mysql n900 nautilus nokia noyau openoffice open source password photos php Planet publicité red hat redhat rpm réseau screenshot script serveur serveurs shell sql ssh statistiques sysadmin system Sécurité thème tux-planet tv twitter ubuntu unity vidéo vidéos vlc voyage wallpaper windows wordpress yum